Aller au contenu principal

« Depuis que nous utilisons des extraits fermentés, nous avons réduit nos doses de cuivre »

Véronique Bissardon, arboricultrice dans la Loire, témoigne de son utilisation d'extraits végétaux fermentés en alternative aux produits phytosanitaires bio.

Véronique Bissardon, GAEC des Vieilles branches.
Véronique Bissardon, GAEC des Vieilles branches.
© GAEC des Vieilles branches

« Nous cultivons 6 ha de vergers en zone périurbaine dans la Loire. Nous produisons des pommes, des abricots, des cerises, des pêches et du raisin de table qui sont commercialisés sur des marchés et auprès de restaurateurs. Depuis 2011, nous sommes passés en agriculture biologique et nous appliquons les principes de la biodynamie depuis sept ans. Nous utilisons des extraits fermentés pour trouver des alternatives aux produits phytosanitaires en bio, pour réduire les doses de cuivre et de soufre et pour aider la plante en remplacement des engrais foliaires.

Nous préparons nous-mêmes plusieurs extraits fermentés : à base d’ortie, de prêle et d’ail. L’extrait fermenté d’ortie est utilisé en pré-floraison pour soutenir le démarrage de la végétation par un apport d’azote et après la récolte pour favoriser la mise en réserve des arbres. Nous avons constaté depuis l’utilisation de cette préparation, une bonne mise en réserve dans les bourgeons et lors de printemps froid, un démarrage de végétation facilité par l’effet azote. Par contre, elle ne doit pas être utilisée après floraison car elle augmente l’appétence pour les pucerons.

L’extrait fermenté de prêle des champs est utilisé contre le mildiou de la vigne, la cloque du pêcher et les maladies de conservation sur pommes. Nous appliquons l’extrait à 50 l/ha une ou deux fois pour la cloque et une fois sur pommier en mélange avec de la bouillie bordelaise et de la macération huileuse d’ail. Ces mélanges nous ont permis de ne plus avoir de cloque sur pêcher et très peu de maladies de conservation sur pomme en palox tout en ayant réduit les doses de cuivre par deux. En 2020, nous avons utilisé 2 kg de cuivre/ha sur les 4 kg maximum/ha de la réglementation. La macération huileuse d’ail est aussi utilisée comme répulsif contre les drosophiles sur cerisier. Depuis son utilisation une fois par semaine du rosissement des cerises jusqu’à la récolte, nous avons constaté un retard de l’apparition des dégâts dus aux drosophiles. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Quelles sont les clés de réussite du rayon fruits et légumes, selon Olivier Dauvers ?
Lors de Medfel 2022, l’expert en grande consommation Olivier Dauvers a présenté les clés de la réussite du rayon fruits et…
« Avec peu de surfaces de framboisiers, on peut obtenir une bonne rémunération rapide », témoigne David Gery, enchanté par sa nouvelle activité.
En Corrèze, un éleveur bovin se diversifie avec la culture de framboises
En Corrèze, David Gery a réussi la diversification de son exploitation en devenant avec succès éleveur et producteur de…
Suisse : Stef se développe l’acquisition de la société Frigosuisse

Le groupe de transport et de logistique français Stef vient de signer un protocole d’accord en vue d’acquérir la…

Un nouveau président à AOPn Tomates et Concombres de France
L’AOPn Tomates et Concombres de France a été hier un nouveau président : Jean-Pierre La Noë.
Producteurs de fruits et légumes, ils parlent de leur métier sur les réseaux sociaux
Mickaël Mazan et Pauline Steinmetz montrent sur les réseaux sociaux « la réalité du terrain » de leurs métiers de producteur de…
[Medfel 2022] Comment Arnaud Montebourg compte révolutionner et restructurer une filière d’amandes françaises
La Compagnie des Amandes a expliqué comment elle compte rémunérer ab initio les producteurs partenaires et a fait le point de ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes