Aller au contenu principal

[Coronavirus Covid-19] Rungis va livrer les fruits et légumes aux particuliers et s’associe à Epicery

fruits legumes rungis
Le site internet Rungis livré chez vous est déjà opérationnel.
© (Photo d'archives) Philippe Gautier - FLD

Le marché de Rungis a annoncé la mise en place d’une plate-forme numérique de livraison aux particuliers baptisée « Rungis livré chez vous ». Et ce coup-ci, il s'agit bien de Rungis ! (lire plus bas). Cette plate-forme est destinée aux Parisiens et Franciliens de la petite couronne. Sur le portail, les consommateurs pourront composer leur « panier » de fruits et légumes et autres produits frais, et se faire livrer à domicile.

Les commandes (d’un minimum de 50 €) seront livrées deux fois par semaine (mercredi et vendredi) par Chronofresh, la filiale du groupe La Poste, spécialisée dans la livraison du dernier kilomètre en température dirigée.

Déjà opérationnel !

Cette initiative, menée en partenariat avec la Région Île-de-France, est opérationnelle.

Depuis les mesures de confinement, la fermeture des restaurants et de nombreux marchés de plein-vent, beaucoup de grossistes et de producteurs se retrouvent avec des stocks importants qui cherchent preneurs.

Le marché international de Rungis a signé un partenariat avec la plate-forme Epicery qui accueillera « Rungis livré chez vous » sur son site. Rungis devrait fournira plusieurs véhicules de transports frigorifiques afin de livrer les produits vers les points de départ des livreurs de la plate-forme.

Epicery regroupe environ 400 commerçants alimentaires à Paris et Lyon (mais la plate-forme est en voie de développement sur toute la France). De nombreux primeurs franciliens y ont adhéré à l’instar d’Atef Barbouche (La Ferme de Longchamp à Paris) : « Nous sommes sur Epicery depuis 4 ans et je dois reconnaître que depuis le début du confinement, nos commandes ont explosé sur le site, avec une progression d’environ 200 %. »

Pour mémoire, depuis 2017, Monoprix est entré minoritairement dans le capital d’Epicery pour distribuer ses produits d’épicerie et les produits bio de Naturalia sur la plate-forme (voir ici).

Hasard du calendrier (?), une semaine avant, un site insidieusement baptisé « rungis.maison », lancé par une start-up nommée Choco, proposait aux Parisiens la livraison de produits en direct de Rungis… avant que la Semmaris ne démente l’information. Depuis, Choco a fait amende honorable : dans la presse, l’entreprise s’est défendue de toute « opération frauduleuse » indiquant avoir utilisé le nom Rungis sans savoir qu’il était déposé. Elle a changé le nom du site (actuellement indisponible) et supprimé toute référence au marché d'intérêt national.

Lire aussi : Livraison aux particuliers : Rungis rassure grossistes et commerçants

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes