Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Bio
[Coronavirus Covid-19] Naturalia observe une forte croissance de son rayon fruits & légumes

Cinq questions à Naturalia sur l'impact de la crise sanitaire et du confinement sur la fréquentation de ses magasins et de ses rayons fruits et légumes. L’enseigne revient aussi sur ses approvisionnements, en frais et en transformés.

© Naturalia - archives FLD

FLD : Est-ce que Naturalia a vu une augmentation de la fréquentation de ses magasins depuis le début du confinement ?

Naturalia : La consommation des Français ayant explosé les jours qui ont précédé le confinement, la fréquentation de nos magasins a triplé durant ces quelques jours. Depuis la semaine du 17 mars, cette consommation reste très forte chez nous mais elle s’est stabilisée. Nous l’interprétons de deux façons : notre format de proximité et la volonté des Français de vouloir consommer sain pendant cette période où ils sont moins actifs.

 

FLD : La clientèle a-t-elle changé ? Quid du panier moyen ?

Naturalia : Globalement nos clients restent fidèles à leur magasin habituel. Mais le périmètre limité imposé par le confinement a réorienté une nouvelle clientèle vers les magasins. Le panier moyen a, lui, augmenté en valeur avec des quantité accrues en fruits & légumes, en produits d’épicerie, produits frais mais aussi produits ménagers et produits d’hygiène.

 

FLD : Certains distributeurs ont pu constater une peur des consommateurs de la contamination et de perte de produits frais trop fragiles pour être conservés. Le rayon fruits & légumes chez Naturalia a-t-il pâti de la crise ?

Naturalia : A contrario chez Naturalia, les fruits & légumes -qui étaient déjà très positifs- ont vu leur quote-part fortement augmenter. Il y a une volonté des clients de conserver une alimentation “saine” pendant une période moins active pour la plupart, d’autant plus que les fruits et légumes se lavent classiquement une fois de retour chez soi. En revanche, les rayons snacking, qui proposent des produits “petite faim” souvent consommés entre midi et deux, sont ceux qui souffrent légèrement de la crise.

 

FLD : Quels démarches de sécurité les magasins Naturalia ont-ils mis en place ?

Naturalia : Outre les gestes barrières et une attention particulière à la santé des clients, nous avons renforcé les protocoles de nettoyage (caisses, paniers et matériels des rayons en libre-service) et de protection de nos collaborateurs (gels hydroalcooliques, gants, masques). Tous nos magasins disposent de protections en plexiglass devant les caisses et des marquages au sol ont été installés près des caisses. Une limitation de flux est imposée à l'entrée des magasins. Nous encourageons nos clients à faire preuve de civisme.

 

FLD : Les approvisionnement sont-ils assurés ?

Naturalia : Oui ! Côté transformateurs, nos partenaires ont globalement augmenté leur capacité de production : horaires élargies, renforcement des équipes, augmentation des approvisionnements en matières premières. Côté produits frais, les approvisionnements de fruits et légumes sont assurés tous les jours, majoritairement avec nos partenaires habituels pour proposer la même qualité. Nous avons des échanges quotidiens entre services (approvisionnement, logistiques, achats, réseau magasin) pour être le plus agile. Parallèlement, notre équipe d’acheteurs reste en alerte pour soutenir le mieux possible les partenaires. Par exemple, une offre a été déployée la semaine dernière [semaine 14 du 30 mars au 5 avril, NDLR] pour soutenir les asperges Demeter France des producteurs bio Langevine.  Nous renforçons actuellement la vente des fraises de notre partenaire, EARL La rosée.

 

Lire aussi :

[Coronavirus Covid-19] Des ventes soutenues pour les fruits et légumes de Biocoop

[Coronavirus Covid-19] Les Comptoirs de la Bio s’adaptent à la crise

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Après quelques semaines un peu compliquées, le marché fin avril était plutôt favorable pour les producteurs français. © Véronique Bargain - FLD ...
[Coronavirus Covid-19] De la tomate française et c’est tout
L’arrêt de la RHD et des marchés, le confinement et l’appel à consommer français ont bouleversé le marché de la tomate, au…
[Coronavirus Covid-19] Une récolte d’abricots inférieure au potentiel européen
Si Medfel 2020 a été annulé en raison de la crise sanitaire, les organisateurs n’ont pour autant pas renoncé aux prévisions de…
« Le projet présente des intérêts pour tous et permet de produire du méthane sans perte de CO2 dans l’air », soulignent Jean-François Vinet (à gauche) et Erwan Bocquier.
Loire-Atlantique : des maraîchers et des éleveurs s'associent pour créer une unité de méthanisation
Maraîchers en Loire-Atlantique, Jean-François et Charles Vinet ont créé avec des éleveurs une unité de méthanisation innovante,…
[Coronavirus Covid-19] La cerise des Monts du Lyonnais, davantage en barquette ?
Une belle récolte en qualité et en quantité est attendue. Les deux gros faiseurs de la cerise de Bessenay, Cerifrais et Chambe…
[Coronavirus Covid-19] Les Français, confinés, font le choix de produits responsables
Quel est l’impact du confinement sur les achats alimentaires ? La forte croissance du bio-équitable-local sera-t-elle remise en…
L'observatoire permettra à la filière fruits et légumes de réagir rapidement   lors des crises.  © Claire Tillier - FLD
[Coronavirus Covid-19] Un observatoire des prix fruits et légumes en période de crise
Interfel et le CTIFL mettent en place un observatoire des prix et des volumes renseigné par les opérateurs de la filière fruits…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes