Aller au contenu principal

Consommer responsable, pour les Français, c’est favoriser le local et les circuits courts

L’Obsoco et Citéo ont scruté comment évoluait la conscience des enjeux environnementaux chez les Français et comment cela se traduisait dans les habitudes de consommation.

Du local, du direct producteurs, c'est ce que les Français entendent par "consommer durable".
© Julia Commandeur – FLD

L’Observatoire de la consommation responsable, créé conjointement par l’Obsoco (Observatoire Société & Consommation) et Citéo, présente un panorama du rapport des Français à la consommation et aux modes de vie responsables. De nombreuses études ont déjà abordé le sujet, mais celle-ci a cherché à éclairer sur ce que les Français entendent par « consommation responsable » via une question ouverte : « En quelques mots, consommer de façon responsable, qu’est-ce que cela signifie ? »

D’abord, relocaliser la production

Pour 47 %, consommer responsable, c’est d’abord adopter une stratégie de réorientation vers le local et les circuits courts (relocalisation de la production, direct producteurs etc.). Ensuite, pour 28 %, il s’agit d’optimiser sa consommation : éviter le gaspillage alimentaire, les déchets, les emballages dont le plastique… 25 % des répondants considèrent que consommer durable, c’est d’abord réorienter sa consommation vers les besoins essentiels, et pour 24 %, favoriser une stratégie d’écoresponsabilité (achats de saison, de produits bio…). En revanche, se réorienter vers la santé et la qualité ne recueille que 9 % des réponses, et l’item « mieux rémunérer les producteurs », 5 %.

L’impact de la crise sanitaire apparaît dans le développement du « faire soi-même » adopté par 89 % des répondants (49 % indiquent faire pousser ses fruits et légumes, dont 7 % depuis le confinement ; 37 % produisent leur jus de fruits, dont 9 % depuis la crise sanitaire). Sans surprise, l’étude indique que l’appétence pour les produits alimentaires équitables s’oriente vers le frais (67 % consomment des fruits et légumes bio, 53 % des fruits et légumes équitables).

L’enquête pointe aussi différents obstacles : près de 60 % des Français estiment qu’il est difficile de consommer de façon responsable. Selon l’Observatoire, il existe trois freins majeurs à l’adoption de comportements responsables : le coût (52 % des répondants), l’insuffisance de l’offre (40 %) et enfin le manque d’information (38 %).

L’appétence pour les aliments équitables s’oriente vers le frais (67 % consomment des fruits et légumes bio, 53 % des fruits et légumes équitables).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

“Coup de fatigue” pour la consommation de fruits et légumes frais et un vrai décrochage du bio
Les Français sont fatigués de cuisiner maison et se retournent désormais vers les produits transformés. Sous la contrainte…
Pour faire face aux aléas climatiques, ces serres peuvent être chauffées avec une énergie renouvelable.
FranceAgriMer ouvre un programme d'aide aux investissements pour les serres pour faire face aux aléas climatiques
FranceAgriMer met en place un programme d’aide de 10 millions d’euros pour des investissements dans les serres, tunnels et…
Les futures fermes contiendraient 400 systèmes de culture empilés les uns sur les autres.
Bouches-du-Rhône : une ferme verticale teste la "géoponie rotative"
La géoponie rotative est testée par la ferme verticale Futura Gaïa avec comme objectif de vendre la technologie dans l’industrie…
Des Producteurs de tomates et concombres de l'Ouest de la France créent une AOP de mise en marché
Quatre coopératives productrices de tomates et concombres (Solarenn, Kultive, Océane et Vitaprim) lancent une association d'…
Sécuriser et développer la production d'amandes de façon qualitative et garantir un niveau de valorisation, tels sont les enjeux de  la jeune filière "Pistache en Provence".
Provence : la pistache structure sa filière
Réimplanter la culture de la pistache dans le paysage provençal est bien loin de l’utopie, la filière s’organise pour renaître de…
Plastique, fruits et légumes et loi Agec : les infos passées pendant les fêtes
L’autorisation des élastiques pour certains fruits et légumes a été officialisé. Interfel a demandé le report du texte sur les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes