Aller au contenu principal

Consommer responsable, pour les Français, c’est favoriser le local et les circuits courts

L’Obsoco et Citéo ont scruté comment évoluait la conscience des enjeux environnementaux chez les Français et comment cela se traduisait dans les habitudes de consommation.

Du local, du direct producteurs, c'est ce que les Français entendent par "consommer durable".
© Julia Commandeur – FLD

L’Observatoire de la consommation responsable, créé conjointement par l’Obsoco (Observatoire Société & Consommation) et Citéo, présente un panorama du rapport des Français à la consommation et aux modes de vie responsables. De nombreuses études ont déjà abordé le sujet, mais celle-ci a cherché à éclairer sur ce que les Français entendent par « consommation responsable » via une question ouverte : « En quelques mots, consommer de façon responsable, qu’est-ce que cela signifie ? »

D’abord, relocaliser la production

Pour 47 %, consommer responsable, c’est d’abord adopter une stratégie de réorientation vers le local et les circuits courts (relocalisation de la production, direct producteurs etc.). Ensuite, pour 28 %, il s’agit d’optimiser sa consommation : éviter le gaspillage alimentaire, les déchets, les emballages dont le plastique… 25 % des répondants considèrent que consommer durable, c’est d’abord réorienter sa consommation vers les besoins essentiels, et pour 24 %, favoriser une stratégie d’écoresponsabilité (achats de saison, de produits bio…). En revanche, se réorienter vers la santé et la qualité ne recueille que 9 % des réponses, et l’item « mieux rémunérer les producteurs », 5 %.

L’impact de la crise sanitaire apparaît dans le développement du « faire soi-même » adopté par 89 % des répondants (49 % indiquent faire pousser ses fruits et légumes, dont 7 % depuis le confinement ; 37 % produisent leur jus de fruits, dont 9 % depuis la crise sanitaire). Sans surprise, l’étude indique que l’appétence pour les produits alimentaires équitables s’oriente vers le frais (67 % consomment des fruits et légumes bio, 53 % des fruits et légumes équitables).

L’enquête pointe aussi différents obstacles : près de 60 % des Français estiment qu’il est difficile de consommer de façon responsable. Selon l’Observatoire, il existe trois freins majeurs à l’adoption de comportements responsables : le coût (52 % des répondants), l’insuffisance de l’offre (40 %) et enfin le manque d’information (38 %).

L’appétence pour les aliments équitables s’oriente vers le frais (67 % consomment des fruits et légumes bio, 53 % des fruits et légumes équitables).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
Epreuve d'artisteCité gastronomie Paris Rungis
Cité de la gastronomie Paris-Rungis : premier coup de pioche en 2024
Nouvel équipement au sein d’un quartier animé de sept hectares, la Cité de la gastronomie Paris-Rungis ouvrira ses portes en 2027…
conditionnements pommes de terre Pomliberty
Pomme de terre : Vitalis entre au capital de Pomliberty
Le réseau Vitalis vient de prendre une participation minoritaire dans Atipic, la holding qui chapote Pomliberty et la Ferme Neuve 
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
70% des surfaces de serres de tomate chauffées au gaz sont équipées de cogénération.
Tomate sous serre : y aura-t-il assez de gaz cet hiver ?
Les serristes utilisant la cogénération sont très inquiets concernant les prix mais aussi la disponibilité en gaz cet hiver, même…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes