Aller au contenu principal

Europe
Consommation de fruits et légumes frais : pourquoi Freshfel s’inquiète ?

La consommation de fruits et légumes frais par habitant devrait encore baisser en 2022. L’association Freshfel explique pourquoi et les pistes de leviers à activer.

 

En temps de crise, les consommateurs ont tendance à s'orienter vers une alimentation moins saine, perçue comme plus satisfaisante sur le plan énergétique et comme une option alimentaire moins chère. Pourtant les fruits et légumes sont les produits les plus abordables et possèdent également des atouts sanitaires et environnementaux incontestés, martèle Freshfel.
© Claire Tillier - FLD

364 g par personne et par jour. Loin des 400 g recommandés par l’OMS. C’est la consommation moyenne de fruits et légumes frais en Europe pour 2021. Et ce chiffre pourrait baisser d’environ -10 % pour 2022, une fois que les données définitives de l’Observatoire de la consommation de Freshfel Europe seront connues, s’alarme l’association dans un communiqué du 30 janvier.

« Ces chiffres s’expliquent par le faible niveau de consommation des Millenials et des jeunes générations pourtant consommateurs de demain. Et dans des conditions économiques difficiles, la consommation dans les populations à faible revenu est également préoccupante », souligne Freshfel.

 

La junk food, plus rassurante en temps de crise

En temps de crise, les consommateurs ont tendance à s'orienter vers une alimentation moins saine, perçue comme plus satisfaisante sur le plan énergétique et comme une option alimentaire moins chère. Philippe Binard, délégué général de Freshfel Europe, martèle : « Les consommateurs ont une perception erronée des prix des fruits et légumes en rayon dans les supermarchés. Les fruits et légumes sont les produits les plus abordables et possèdent également des atouts sanitaires et environnementaux incontestés. (…) Par rapport aux autres catégories d'aliments, la hausse des prix des fruits et légumes a été inférieure à l'inflation moyenne. »

Critères d’achat : le prix toujours, mais aussi le local. Les membres de Frehfel ont confirmé que le prix était le principal facteur influençant la décision d’achat. Ces derniers mois, crise du pouvoir d’achat oblige, les consommateurs achètent moins de produits alimentaires et concentrent les achats au début du mois. Les labels premium et les ventes bio sont les segments qui déclinent le plus. En revanche, les consommateurs restent catégoriques dans leur volonté de consommer local et de saison, et sont toujours en demande d’être informés sur l’origine, la variété, la méthode de production, les pratiques durables et, le cas échéant, sur des conseils de préparation ou de consommation.

Informer et engager les consommateurs à choisir des régimes alimentaires sains, abordables et durables a donc été identifié comme une priorité non seulement pour Freshfel Europe, mais également pour l'organisation de détaillants EuroCommerce et l'organisation de consommateurs BEUC.

Côté politique, les fruits et légumes revendiquent leur place dans le Green Deal européen, la stratégie Farm to Fork et le plan européen de lutte contre le cancer. « Malheureusement, les décideurs politiques manquent de cohérence dans la mise en œuvre de ces stratégies et manquent d'ambition dans leurs mesures, qui devraient utiliser les produits frais comme un moteur essentiel du succès de leurs stratégies », se désole Philippe Binard.

 

2021 en fruits et légumes clés

=> Un marché européen des fruits et légumes frais de 75 Mt dont :

  • 11,6 Mt en Italie,
  • 11 Mt en Allemagne,
  • 10 Mt en France,
  • 9 Mt en Espagne,
  • 7,2 Mt en Pologne.

=> Les fruits les plus consommés en Europe sont les pommes, les bananes, les oranges, les raisins de table et les pêches/nectarines.

=> Les myrtilles sont le segment qui connaît la croissance la plus dynamique dans de nombreux États membres (Allemagne, Pologne).

=> Pour les légumes, les tomates, les choux, les carottes, les concombres et les poivrons sont les produits les plus consommés.

Les plus lus

Le capteur Burkard permet une détection et un dénombrementdes spores de mildiou dans l’air.
Comment mieux contrôler le mildiou de l'oignon
Le pro­jet Orion a permis de tester plusieurs leviers pour contrôler le mildiou de l’oignon. Les adjuvants jouent un rôle…
« Contre toute attente j’ai rejoint l’aventure familiale dans la pomme de terre et j’y ai découvert un métier riche dont je partage les valeurs »

Joanny Dussurgey, dirigeant de l’entreprise de négoce Select’up, est depuis le 14 mai président du CNIPT pour 18 mois. Pour…

Artichaut : pourquoi l’ouverture prochaine d’une usine de transformation par Prince de Bretagne est une bonne nouvelle pour les producteurs bretons ?

Prince de Bretagne va ouvrir son usine de transformation de l’artichaut breton, à Calmez dans les Côtes d’Armor. A ce jour, il…

À la reprise de l'exploitation, Simon Mermet a fait une étude économique avec les conseillers de Sicoly et a été accompagné dans ses choix.
« J'ai repris une exploitation fruitière hors cadre familial »

Depuis quatre ans, Simon Mermet s’est installé, en hors cadre familial, dans les monts du Lyonnais. Une transmission bien…

Pomme : la nouvelle variété Soluna, petite sœur de Pink Lady, et sa robe bordeaux à la conquête du marché français ?

Soluna est une nouvelle variété de pomme sous marque par TopStar. Les Australiens ont réalisé une première saison commerciale…

Plusieurs références de fraises françaises en rayon en juin 2024
Retard des fraises françaises : les producteurs lancent un « appel urgent » à la GMS et aux consommateurs

Face à un pic de production de fraises françaises attendu en juin, l’AOPn Fraises Framboises de France lance un appel à la…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes