Aller au contenu principal

Certification
Avec son label GGN, GlobalG.A.P. veut s’adresser aux consommateurs

Lancé mondialement au second semestre 2021, le label GGN apparaîtra sur les emballages des fruits et légumes engagés dans la démarche de certification.

champ
Selon GLOBALG.A.P, la confiance en la marque est en deuxième position chez les consommateurs, juste après le prix.
© Philippe Gautier-FLD (photo d'archive)

L’organisme de certification GLOBALG.A.P. est bien connu des professionnels de la filière fruits et légumes. Sa norme IFA (Integrated Farm Assurance) s’est imposé auprès des producteurs. En revanche, son label GGN est un peu moins reconnu. Celui-ci est la déclinaison au niveau du rayon, donc au niveau du consommateur, de sa certification. Ce label GGN a été lancé techniquement en 2018 avec plusieurs distributeurs allemands et espagnols, sur deux filières : les produits de la mer et l’horticulture ornementale. Cependant, l’intention de GLOBALG.A.P.  est de l’étendre à toute l’agriculture au niveau mondial, en 2021.

Un nouveau logo en avril

Le label entend confirmer, au niveau du consommateur, que les produits ont été cultivés conformément aux bonnes pratiques agricoles certifiées par GLOBALG.A.P. (sécurité alimentaire, durabilité, protection de l’environnement, bien-être animal, responsabilité sociale et transparence de la chaîne d’approvisionnement). L’étiquette GGN, apposée sur les produits, est accompagnée d’un numéro d’identification de la ferme ou du groupe d’agriculteurs à 13 chiffres. Ce numéro permet de retracer le produit. Les informations liées au label sont celles de la base de données du certificateur. Pour utiliser ce label, les producteurs doivent disposer de la norme IFA et d’au moins un module complémentaire (terminologie de GLOBALG.A.P.) : GRASP (pour GLOBALG.A.P. Risk Assessment on Social Practice avec conformité complète) sur les pratiques sociales, surveillance résidus de pesticides, certification filière… Le label GGN suit une approche holistique. Selon GLOBALG.A.P, l’objectif est de créer la confiance et celle-ci ne peut exister qu’avec des informations certifiées et une transparence totale. L’organisme de certification souligne que la confiance en la marque est en deuxième position chez les consommateurs, juste après le prix.  En avril prochain, un logo identifiera cette démarche.

Les informations liées au label GGN seront disponibles sur un portail à destination des consommateurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Victor Lallement et Quentin Blochard ont réhabilité un kilomètre de galerie pour redémarrer la production de champignon dans les mines d'ocre.
Une nouvelle champignonnière bio dans le Vaucluse
Victor Lallement et Quentin Blochard remettent les champignons à l’honneur dans le Luberon en réhabilitant une mine d’ocre pour…
Coo'Alliance
Nouvelle-Aquitaine : six OP unies pour fournir la restauration collective
La nouvelle entité Coo’Alliance veut peser dans l’approvisionnement f&l de la restauration collective en Nouvelle-Aquitaine.…
Le brocoli Bimi à la conquête du marché français
Le producteur Picvert et le sélectionneur Sakata se sont engagés ensemble pour développer la production origine France de la…
La performance environnementale est un des gros points forts de la micro-injection sécurisée (En photo, test de migration en culture de kiwi).
La micro-injection dans le tronc, voie d’avenir pour la protection phytosanitaire des vergers ?
La micro-injection sécurisée fait partie des méthodes d’application de produits phytosanitaires actuellement étudiées en…
Innovation bio : le consommateur veut être écouté et attend du local mais se moque de la praticité
François Labbaye de Bio Panel a proposé sur Natexpo un éclairage pour comprendre le consommateur bio, sa vision de l’innovation…
Communiquer sur le plaisir des légumineuses et non sur la notion de protéines végétales
[Références mises à jour le 9 novembre 2021] Alors qu’elles sont bourrées d’avantages, pourquoi les protéines végétales peinent-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes