Aller au contenu principal

Auvergne-Rhône-Alpes : la filière pêche-abricot et ses défis

Avec des vergers de pêches et abricots vieillissants dans un secteur dominant, la région Auvergne-Rhône-Alpes est à l’heure des choix stratégiques, abordés lors des 9es Rendez-vous de l’Arbo à Portes-lès-Valence.

« Il faut arriver à se projeter pour pouvoir assurer la pérennité de nos entreprises», a rappelé Régis Aubenas, président de l’association Fruits Plus.
« Il faut arriver à se projeter pour pouvoir assurer la pérennité de nos entreprises», a rappelé Régis Aubenas, président de l’association Fruits Plus.
© A. Priolet

« Notre profession a rarement été autant éprouvée ces dernières années. En Auvergne-Rhône-Alpes, beaucoup de problématiques climatiques nous ont perturbé et nous ont interrogé sur le fonctionnement de nos entreprises. Nous avons essayé de ne laisser personne en bord de chemin et seulement perdu des surfaces dans des réajustements stratégiques des exploitations », a déclaré Régis Aubenas, président de l’association Fruits Plus basée à Etoile-sur-Rhône dans la Drôme, à l’occasion des 9es Rendez-vous de l’Arbo en Auvergne-Rhône-Alpes, mi-décembre

Cet évènement autour du thème « L’origine France : une opportunité sous conditions ? » a permis de mettre en avant les principales difficultés de la filière arboricole et les défis de demain. « Il faut arriver à se projeter pour pouvoir assurer la pérennité de nos entreprises. Le moment est venu de faire des choix stratégiques », a rappelé Régis Aubenas devant 170 professionnels et acteurs de la filière.

Des surfaces en déclin

Côté vergers, en abricot français, les surfaces de production apparaissent en nette diminution (- 20 % en 15 ans) pour un total de 12 200 hectares aujourd’hui d’après les données d’Agreste. « La baisse des plantations se poursuit avec seulement 1,1 % de renouvellement à l’AOP », a rappelé Muriel Millan, responsable technique et agroécologique au sein de l’AOP Pêches et Abricots de France. La région Auvergne-Rhône-Alpes détient le verger principal, avec près de 6 700 ha, soit 51 % de la surface nationale.

La majorité des surfaces se trouvent dans la Drôme (76 %) et en Ardèche (18 %). Un vrai vivier, même si la majorité des vergers de la région apparaissent vieillissants (20 ans et plus) et surtout axés sur la production de la variété Bergeron (plus de 700 ha). Pour les pêches, la surface régionale est légèrement supérieure à 2 000 ha (données Fredon 2021), soit 22 % du verger français qui s’élève à 9 300 ha.

Là encore, la majorité des surfaces régionales se trouvent en Drôme (73 %), avec 55 % de vergers âgés de moins de 10 ans. « Il y a eu très peu de plantations en 2021, 3 %, soit 11 ha », a précisé Muriel Millan. En Auvergne-Rhône-Alpes, les vergers de pêches ont une dominante nectarines (43 %) et une spécificité de variétés sanguines (21 %). Enfin, notons que 48 % des variétés sont de saison, contre 29 % de précoces. Au total, 304 variétés ont été recensées en région.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

“Coup de fatigue” pour la consommation de fruits et légumes frais et un vrai décrochage du bio
Les Français sont fatigués de cuisiner maison et se retournent désormais vers les produits transformés. Sous la contrainte…
Les futures fermes contiendraient 400 systèmes de culture empilés les uns sur les autres.
Bouches-du-Rhône : une ferme verticale teste la "géoponie rotative"
La géoponie rotative est testée par la ferme verticale Futura Gaïa avec comme objectif de vendre la technologie dans l’industrie…
Marie-Claire Caravaca, la propriétaire, et Patrick Réjou, technicien à la Chambre d’agriculture et à la Fédération des trufficulteurs lors des visites de truffière à Mareuil dans le Périgord.
Périgord : la culture de truffe comme diversification
La Chambre d’agriculture de Dordogne et les professionnels de la filière trufficole ont organisé une visite de truffières, en…
Des Producteurs de tomates et concombres de l'Ouest de la France créent une AOP de mise en marché
Quatre coopératives productrices de tomates et concombres (Solarenn, Kultive, Océane et Vitaprim) lancent une association d'…
Pour faire face aux aléas climatiques, ces serres peuvent être chauffées avec une énergie renouvelable.
FranceAgriMer ouvre un programme d'aide aux investissements pour les serres pour faire face aux aléas climatiques
FranceAgriMer met en place un programme d’aide de 10 millions d’euros pour des investissements dans les serres, tunnels et…
Sécuriser et développer la production d'amandes de façon qualitative et garantir un niveau de valorisation, tels sont les enjeux de  la jeune filière "Pistache en Provence".
Provence : la pistache structure sa filière
Réimplanter la culture de la pistache dans le paysage provençal est bien loin de l’utopie, la filière s’organise pour renaître de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes