Aller au contenu principal

Drôme : Sensibiliser aux rôles des mésanges et des chauve-souris en verger

La Chambre d’agriculture de la Drôme s’engage aux côtés des arboriculteurs et les accompagne dans leurs démarches agroécologiques avec notamment une formation et la pose de 180 nichoirs.

Nichoir pour un couple de mésanges qui consomme près de 8 000 insectes lors du nourrissage des jeunes entre avril et juillet. © CA26
Nichoir pour un couple de mésanges qui consomme près de 8 000 insectes lors du nourrissage des jeunes entre avril et juillet.
© CA26

En 2018, neuf arboriculteurs drômois se sont réunis pour former un « groupe 30 000 » avec pour objectif de mettre en place des stratégies alternatives aux produits phytosanitaires. « Plusieurs actions sont organisées comme des visites d’essais, des rencontres entre producteurs, la mise en place de moyens de lutte alternative ou encore de structures agroécologiques », explique Claire Goral, conseillère spécialisée en arboriculture à la Chambre d’agriculture de la Drôme, qui accompagne ces producteurs dans leurs changements de pratiques en animant ce travail collectif. Ainsi, en décembre et janvier derniers, deux demi-journées ont été consacrées aux aménagements favorisant la biodiversité en verger.

Construire des nichoirs et des gîtes

Le programme portait sur la sensibilisation aux rôles des mésanges (lire aussi "les oiseaux insectivores en verger") et des chauves-souris en vergers. En effet, les chauves-souris et les mésanges sont, entre autres, de formidables auxiliaires friands d’insectes. On estime qu’un couple de mésanges consomme près de 8 000 insectes sur les trois semaines de nourrissage des jeunes entre avril et juillet. Les chauves-souris, quant à elles, sont capables de consommer plus de 3 000 insectes par nuit dont des ravageurs des vergers (carpocapses, tordeuses orientales, drosophiles, pyrales, noctuelle…). De manière pratique, les professionnels ont pu construire et poser des nichoirs et des gîtes. La mise en place de ces infrastructures permet de pallier le manque de cavités et de refuges pour ces prédateurs insectivores. Les arboriculteurs ont pu bénéficier des conseils de pose et d’entretien des aménagements grâce à l’intervention d’Aline Buffat, conseillère biodiversité et agroforesterie à la Chambre d’agriculture de la Drôme. Suite à cette action, près de 180 nichoirs à mésanges et gîtes à chauves-souris ont été construits et répartis entre les arboriculteurs du groupe afin qu’ils puissent équiper leurs parcelles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

kiwi francisation
Une condamnation exemplaire pour la « francisation » de kiwis
Le tribunal correctionnel de Montauban a lourdement condamné une tentative de « francisation » de kiwis, à la hauteur du…
Comment (ré)apprendre à bien manger ? Les multiples leviers de l’éducation alimentaire
Alors que le monde a subi de plein fouet la crise de la Covid et que la prise de conscience environnementale est désormais…
Dégâts de gel : la filière abricot très affectée, la pêche s'en sort mieux
L'AOP Pêches et Abricots de France dresse un premier bilan très provisoire des épisodes de gel sur les deux filières, en fonction…
Une filière de fleurs comestibles en construction
Devant le succès actuel des fleurs comestibles en gastronomie, un projet franco-italien vise à organiser une filière.
A la station CTIFL de Balandran, les bidons noirs de 20 litres ont été disposés sur trois hauteurs sous les gouttières. © CTIFL
La serre bioclimatique, une opportunité pour les producteurs sous abri ?
La serre bioclimatique pourrait être une opportunité d’amélioration pour les abris froids ou peu chauffés. De plus en plus de…
Les matériaux de couverture double paroi en plastique innovant, comme le F-Clean, pourront désormais bénéficier des Certificats d’économie d’énergie. © CTIFL
Serres : trois nouvelles fiches pour les Certificats d’économie d’énergie
Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) aide le financement d'équipements permettant des économies d’énergie.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes