Aller au contenu principal

Abricot : une journée pour aider les producteurs dans leur choix variétal

La journée de présentation variétale abricot, fin août, a fait le point annuel sur les variétés d’abricot observées au sein du réseau d’évaluation du matériel végétal.

Le comportement des variétés a parfois été divergent selon les sites d'observation, ont témoigné les techniciens du réseau d'évaluation. © A. Lasnier
Le comportement des variétés a parfois été divergent selon les sites d'observation, ont témoigné les techniciens du réseau d'évaluation.
© A. Lasnier

« Quelles variétés vais-je planter ? » C’est pour aider les producteurs de fruits à répondre à cette question cruciale que le réseau d’évaluation du matériel végétal organise chaque année des journées de présentation variétale. C’était au tour de l’abricot, fin août au centre CTIFL de Balandran (Gard), avec les variétés observées sur le centre ainsi qu’à Sud Expé (Gard), la Sefra (Drôme) et la Sica Centrex (Pyrénées-Orientales). L’année a été difficile sur le plan climatique, avec un hiver très doux, des températures élevées en février et des gelées printanières. Ces aléas climatiques ont touché toute l’Europe et ont fortement affecté la production, au plus bas depuis 2003 (lire Réussir Fruits & Légumes juin 2020, page 61). Heureusement, le consommateur a été au rendez-vous cet été et les cours ont été plutôt bons.

Des floraisons multiples observées

Le manque de froid a contribué à une floraison très moyenne à Balandran, il n’y a quasiment pas eu besoin d’éclaircir. La floraison est intervenue avec une avance de quinze jours en moyenne par rapport à 2019 et 2018 : dès le 17 février pour les variétés les plus précoces et jusqu’à fin mars pour les plus tardives. Des deuxièmes, voire des troisièmes floraisons ont été observées sur plus du tiers des variétés. Fin mars, des gelées ont provoqué des dégâts (-3°C enregistrés le 25 mars). Les maturités ont également eu lieu avec quinze jours d’avance par rapport aux deux dernières années. Pour l’ensemble des variétés et des sites, elles ont couvert une période s’étalant de mi-mai à mi-août. Le comportement des variétés a parfois été divergent selon les sites, notamment en termes de floribondité et de productivité, le fonctionnement en réseau montrant ainsi toute son importance. Ce point est d’ailleurs plébiscité par les professionnels du secteur. C’est ce qui ressort des entretiens ayant eu lieu l’hiver dernier en vue de la refonte à venir de la charte variétale.

A lire aussi : l'abricot français parie sur la qualité

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Le marketing alimentaire peut-il être "responsable" ?
Comment impulser une démarche responsable dans le secteur agroalimentaire ? Le marketing alimentaire peut-il être responsable ?…
« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Du bio et des allégations “sans” aux labels Climat : les nouvelles priorités du consommateur
Le consommateur veut désormais plus que du bio. La crise de la Covid-19 et le changement climatique ont accéléré les nouvelles…
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Asperge : une campagne 2020 atypique qui a recruté de nouveaux consommateurs
Des volumes d'asperges commercialisés en baisse, mais une consommation en hausse, à conforter en 2021 par des…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes