Aller au contenu principal

À 75 ans, la coopérative légumière Solarenn continue d’innover

Charte RSE, bilan carbone, tomate cerise gustative, fraise, melon, pastèque… La coopérative Solarenn continue d’innover pour s’adapter au contexte.

Solarenn a fêté ses 75 ans en présence de 400 clients, fournisseurs, institutionnels, salariés des exploitations et de la station…
Solarenn a fêté ses 75 ans en présence de 400 clients, fournisseurs, institutionnels, salariés des exploitations et de la station…
© V. Bargain

Solarenn, qui regroupe 30 maraîchers exploitant 60 ha de serres en région rennaise, Finistère et Morbihan, a fêté ses 75 années d’existence. En 2022, la coopérative a réalisé un chiffre d’affaires de 54,5 M€, en hausse de 3% malgré la baisse de 4% des volumes (25 000 t commercialisées). « Les prix ont été corrects, mais la flambée des prix de l’énergie fait que les marges des maraîchers ont été très variables selon le mode de chauffage », précise Christophe Rousse, président de Solarenn. En 2023, la répartition en tomate reste stable, avec 40% de grappe, 30% de petits fruits, 30% de tomates anciennes, mais une baisse de 20% en cocktail.

Proposée en exclusivité par Solarenn

Après les investissements des dernières années dans le conditionnement en barquette carton, un groupe froid et 4 trackers qui couvrent 15 % de la consommation d’électricité de la station, les investissements seront limités en 2023. La coopérative a en revanche finalisé sa charte de Responsabilité Sociétale des Entreprise (RSE), avec 8 engagements autour de l’humain, l’environnement, la qualité sécurité, la transparence. Elle s’est aussi engagée dans la réalisation d’un bilan carbone et la définition d’une stratégie bas carbone. Et elle se tourne désormais vers le local, avec la mise en place d’animations en magasin. Malgré un contexte très tendu, Solarenn poursuit aussi sa diversification en bio, qui représente 2% des volumes. Elle veut également développer sa variété de tomate cerise gustative Exaltenn, variété de Rijk Zwaan, proposée en exclusivité par Solarenn aux primeurs.

« La demande pour cette variété lancée 2021 a été très bonne en 2022 », assure Isabelle Georges, directrice de Solarenn. 30 tonnes d’Exaltenn devraient être commercialisées en 2023. L’offre en fraise, avec les variétés Gariguette et Charlotte, passera de 80 tonnes en 2022 à 200 tonnes en 2023. Autres nouveautés : du melon Petit Gris Rennais (25 t prévues en 2023) et de la mini-pastèque sans pépin (25 t). « Comme la fraise, le melon et la pastèque sont des solutions pour les serres anciennes ne disposant pas de cogénération », précise Christophe Rousse. La coopérative arrête par contre le mini-poivron, dont le coût de production a augmenté de 15-20% et qui n’est pas si simple à produire.

Les plus lus

Le capteur Burkard permet une détection et un dénombrementdes spores de mildiou dans l’air.
Comment mieux contrôler le mildiou de l'oignon
Le pro­jet Orion a permis de tester plusieurs leviers pour contrôler le mildiou de l’oignon. Les adjuvants jouent un rôle…
« Contre toute attente j’ai rejoint l’aventure familiale dans la pomme de terre et j’y ai découvert un métier riche dont je partage les valeurs »

Joanny Dussurgey, dirigeant de l’entreprise de négoce Select’up, est depuis le 14 mai président du CNIPT pour 18 mois. Pour…

Artichaut : pourquoi l’ouverture prochaine d’une usine de transformation par Prince de Bretagne est une bonne nouvelle pour les producteurs bretons ?

Prince de Bretagne va ouvrir son usine de transformation de l’artichaut breton, à Calmez dans les Côtes d’Armor. A ce jour, il…

« Il n’y aura pas de dérogation pour ces molécules », a confirmé la ministre déléguée, malgré l'insistance des professionnels.
Endive : « il n’y aura pas de dérogation » pour les trois molécules qui vont être retirées, prévient la ministre Agnès Pannier-Runacher

Les producteurs d’endives restent sans solution, ni espoir de dérogation, pour désherber et lutter contre les pucerons, suite…

Pomme : la nouvelle variété Soluna, petite sœur de Pink Lady, et sa robe bordeaux à la conquête du marché français ?

Soluna est une nouvelle variété de pomme sous marque par TopStar. Les Australiens ont réalisé une première saison commerciale…

À la reprise de l'exploitation, Simon Mermet a fait une étude économique avec les conseillers de Sicoly et a été accompagné dans ses choix.
« J'ai repris une exploitation fruitière hors cadre familial »

Depuis quatre ans, Simon Mermet s’est installé, en hors cadre familial, dans les monts du Lyonnais. Une transmission bien…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes