Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

2020, étape décisive pour T&B Vergers

David et Mickaël Varras sont aux commandes d’une station fruitière qui a tout misé sur la qualité, diversifiant les approvisionnements et multipliant les certifications dès 2007. Aujourd’hui, ils peuvent montrer « pattes blanches à la GMS ». Et maintiennent toujours une certaine longueur d’avance sur la concurrence.

La station fruitière a misé sur la qualité et diversifie les approvisionnements.
© T&B Vergers

Cette station de conditionnement de pommes et poires, implantée près d’Arras, devrait en effet accueillir sur son site de Saulty (Pas-de-Calais) les installations de l’un de ses fournisseurs historiques (Les Vergers de Saulty). Située actuellement à quelques centaines de mètres des chaînes de conditionnement de T&B Vergers, l’exploitation arboricole d’Emmanuel Dalle comprend une vingtaine d’hectares de pommes et de poires (600 t/an environ) qui approvisionne historiquement T&B Vergers.

Une éthique de développement durable

Un tel regroupement permettra à cette PME familiale d’éviter les ruptures de charge entre, d’une part, les installations de précalibrage et de stockage situées sur l’exploitation arboricole voisine et, d’autre part, les chaînes de conditionnement de T&B Vergers. L’opération pourrait, en outre, s’accompagner d’une participation financière croisée entre les deux entités.

David et Mickaël Varras, les dirigeants actuels de la SAS “La Tourelle Blijderveen Verger” (11 M€ de chiffre d’affaires en 2016), ont parallèlement décidé d’investir dans les énergies propres en limitant au maximum l’utilisation d’énergie fossile dans des locaux où les températures annuelles fluctuent entre 6 et 16 °C.

Ils ont ainsi décidé d’implanter des panneaux solaires sur le toit de leurs bâtiments et réfléchissent actuellement à la méthanisation. « Cela répond à la réflexion globale que nous menons avec l’ensemble de nos vingt salariés sur la pérennité de notre entreprise », explique David Varras. Des réflexions en pleine cohérence avec l’éthique affichée par l’entreprise.

« Notre objectif consiste à valoriser la totalité de notre production de pommes et de poires : conditionnées en plateaux, sachets, barquettes ou jus. Les fruits non commercialisables seront transformés dans un méthaniseur pour la production de chaleur », prévoit-il.

Une association avec des Hollandais

Guy Varras, père de David et Mickaël, a fondé cette PME en 1995. Dès 1976, ce boulanger-pâtissier de formation s’est très vite frotté à la filière fruits et légumes dans la GMS régionale (Auchan) où il a transmis son savoir-faire, alliant sa compétence de pâtissier et sa connaissance des fruits et légumes.

Puis il a créé sa première station de conditionnement dans un corps de ferme à Boulogne-sur-Mer en 1997. À l’époque, il répondait à la demande de fruits préemballés ; dans la foulée, il s’associe avec Van Blijderveen Fruits, un producteur néerlandais de pommes et de poires implanté à une centaine de kilomètres à l’est de Rotterdam pour mieux sécuriser une partie des approvisionnements. Cette entreprise familiale, créée en 1876 à Je Ingen, possède une centaine d’hectares de vergers. Elle détient actuellement 49 % du capital de T&B Vergers, la Financière Varras possédant les 51 % restants.

Multiplication des certifications

Cette nouvelle association leur a permis de renouveler le portefeuille clients et de s’ouvrir le marché des grossistes de Rungis. Désormais, la GMS ne représente plus que 50 % du chiffre d’affaires, les grossistes 40 % et la RHF 10 % (en forte hausse depuis cinq ans). De surcroît, T&B Vergers fait le pari de la poire Conférence dès 2000 et s’ouvre ainsi de nouveaux marchés. « On fait le pari de capitaliser sur ce fruit en créant la marque “Croc’Terroir” vendue à 95 % sur Rungis », se souvient le dirigeant.

C’est l’époque où la croissance de l’entreprise contraint les dirigeants à déménager de Boulogne-sur-Mer à Saulty où elle connaîtra plusieurs phases de développement (2006, 2008 et 2014) pour arriver actuellement à 4 000 m2 de locaux couverts.

En 2013, T&B Vergers devient actionnaires des Vergers de Saulty (27 ha). « Depuis cette date, on a planté 13 ha supplémentaires de verger, dont 3 ha bio qui produiront leurs premiers fruits en 2019 », précise David Varras.

Bien sûr, la production hollandaise et celle des vergers de Saulty (soit environ 2 000 t/an) ne suffisent pas à fournir les 14 000 t commercialisées chaque année. L’entreprise s’appuie donc sur des partenaires historiques « qui partagent les mêmes valeurs » et qui fournissent Golden, Gala ou Granny.

Et pour répondre à l’attente de clients de plus en plus exigeants, T&B Vergers a multiplié les certifications, tant en sécurité alimentaire qu’en développement durable (GlobalGap, IFS Food version 6, Écoemballage, Bee Friendly…). « Ce sont ces certifications qui nous ont permis dans une large mesure de nous différencier sur ce marché », conclut David Varras mettant en avant la « conscience environnementale de l’entreprise ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] L'alimentaire et l'agriculture s'adaptent
Le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du Coronavirus.
primeur
[Coronavirus Covid-19] Pas de problème d’approvisionnement pour les professionnels des fruits et légumes, mais des inquiétudes
La filière fruits et légumes française fait face à la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19 tout en étant inquiète pour…
[Coronavirus Covid-19] Les producteurs de légumes face au manque de travailleurs saisonniers étrangers
Qu’ils soient polonais, roumains, espagnols, portugais, les travailleurs saisonniers étrangers ont des difficultés à rejoindre…
[Coronavirus Covid-19] Les fruits et légumes, en crise, restent mobilisés
Semaine 2 : le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du…
[Coronavirus Covid-19] Cumuler activité partielle et emploi agricole

Afin d’inciter les salariés et indépendants inoccupés à rejoindre temporairement la filière agricole, une nouvelle mesure a…

Samira Lemaire Primeur Uzès
[Coronavirus Covid-19] Samira Lemaire, détaillante en fruits et légumes à Uzès : « Pour éviter les contacts, j’ai ouvert un drive ! »
En cette période, particulièrement compliquée, le drive improvisé de Sam’s Primeur à Uzès dans le Gard témoigne d’un bel exemple…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes