Aller au contenu principal

De la radio en images
Pourquoi les chasseurs-cueilleurs ont-ils rétréci lorsqu'ils sont devenus agriculteurs ?

L'agriculture une fois de plus décriée. Cette fois, c'est sur France Culture dans un Journal de l'Histoire qui remonte à la Préhistoire. En mode détox et sur le ton de l'humour. L'occasion de découvrir ou redécouvrir deux vidéos bien sympathiques diffusées sur YouTube.

L’agriculture sur France Culture ! En mode détox agricole. Anaïs Kien a choisi pour son émission Le Journal de l’Histoire du 2 octobre de revenir à la Préhistoire en s’intéressant au chasseur-cueilleur et à la génèse de l’agriculture. Un sujet qui vient illustrer une question plus vaste : celle des activités humaines et de « leur impact sur la santé de notre planète, et, par conséquence, la nôtre. » Le travail est « une dimension sensible de notre époque », explique la chroniqueuse. « Et en particulier le travail agricole ».

Le sujet a beau être sérieux et on a beau être sur France Culture, il faut se détendre. C’est ce qu’elle propose de faire en illustrant son propos avec les vidéos de deux YouTubers diffusées par Le Vortex sur YouTube, une chaîne collaborative de vulgarisation en partenariat avec Arte.

La première vidéo « La pire erreur de l’humanité » est une réalisation de Léo Grasset. Dans cette séquence de quelques minutes, le YouTubeur de Dirty Biology se demande si l’agriculture est vraiment la plus grande réalisation de notre espèce. Quid du « temps libre », « du pouvoir de ceux qui contrôlent les stocks » et des « contraintes d’une logique d’accumulation ». L’agriculture n’aurait « pas que des avantages ».

La seconde vidéo, issue de la chaîne Passé Sauvage, s’intitule « L’addiction à l’agriculture ». La YouTubeuse Clothilde Chamussy propose de porter un autre regard sur notre ancêtre le chasseur-cueilleur vu depuis le 19e siècle comme un « sauvage en mode survie ». Vision « fausse » construite avec les « certitudes que nous entretenons sur notre mode de vie ».

Ce que France Culture appelle une « détox agricole » est en réalité un message sur le besoin de « changement dans le rapport de l’humanité à la nature ». Pas une invitation à supprimer l’agriculture. Plutôt une invitation à une prise de conscience nécessaire, dans un mode de communication sympathique, loin de l’Agribashing.

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Ecole Hectar
Hectar : l’enseignement agricole public manifeste contre l’école de Xavier Niel
Treize organisations syndicales et associations de l’enseignement agricole public appellent à manifester ce mardi 29 juin dans…
Farming simulator
On en sait plus sur la sortie de Farming Simulator 22
Le jeu de simulation agricole, déjà en précommande, sortira le 22 novembre 2021. Son éditeur Giants Software annonce la…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Publicité