Aller au contenu principal

France conseil élevage se mobilise sur la prévention santé

Améliorer l'efficience économique des élevages au travers d'actions de prévention santé, telle est l'orientation stratégique clairement affirmée par le réseau FCEL.

La lutte contre les mammites est en première place des engagements pris par notre réseau dans le pacte laitier signé avec la FNPL, a rappelé Serge Bazin, directeur de France conseil élevage (FCEL), lors d'une conférence de presse en avant première de l'assemblée générale, assemblée avec pour thème de l'antibiorésistance. Le réseau entend participer activement à l'action "Mammites j'anticipe" menée par l'interprofession laitière.

Mais à côté de cette action mammite historique, il s'oriente de plus en plus vers une approche globale du sanitaire. "Le premier objectif est d'amener du conseil aux éleveurs, individuel ou en groupe, pour prévenir et réduire les maladies, argumente Roselyne Thomelin, vice-présidente FCEL et éleveuse dans la Sarthe. Le second est une valorisation collective. Il s'agit de créer des références mais aussi d'établir des partenariats avec des entreprises de sélection en alimentant des bases de données permettant des évaluations génétiques. "

Donner du sens aux enregistrements sanitaires

À ce jour, huit entreprises proposent aux éleveurs qui le souhaitent un enregistrement systématique des pathologies par les agents de pesée en fin de traite. " Face à la contrainte de temps et à la lourdeur des tâches administratives, certains éleveurs souhaitent déléguer ces enregistrements. " Quinze entreprises proposent une valorisation des carnets sanitaires web.

Les services de prévention des boiteries se développent également. Dix entreprises proposent elles-mêmes un service "parage", d'autres nouent des partenariats avec des pareurs indépendants pour valoriser les données au travers d'audits et de plans d'actions. Le réseau développe également des services s'appuyant sur des indicateurs calculés à partir d'analyse de lait, notamment pour la cétose en réalisant des audits nutrition. Des travaux de recherche via le projet européen Optimir sont en cours pour mettre au point d'autres indicateurs de suivi à partir du spectre des échantillons de lait. Enfin, certaines entreprises commencent à explorer les médecines alternatives et travaillent sur des protocoles d'administration.

Onze entreprises ont été jusqu'à embaucher des vétérinaires (salariés ou libéraux) et d'autres experts "santé" non vétérinaires. Et sept d'entre-elles ont un programme sanitaire d'élevage (PSE) qui leur permet de vendre des médicaments vétérinaires à visée préventive.

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Benoît Le Baube de la ferme de Cagnolle répond à la vidéo du Parisien sur le maraîcher de Marcoussis Marc Mascetti.
[Video] Faire pousser des légumes sans eau ? La ferme de Cagnolle répond au maraîcher de Marcoussis
Alors que la France traverse une sécheresse historique, une vidéo du Parisien sur Marc Mascetti, maraîcher à Marcoussis,…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Publicité