Aller au contenu principal

Financement participatif
FEVE propose un cadeau original pour Noël : offrir un petit bout de ferme à un proche

La plateforme de financement participatif permet, à l’approche des fêtes de fin d’année, de faire un cadeau engagé en soutenant des fermes agroécologiques.

illustration FEVE
Avec FEVE, les Français vont pouvoir offrir un bout de ferme à un proche.
© FEVE

Chaque semaine, en France, 100 fermes disparaissent et près de 50 % des agriculteurs vont partir à la retraite au cours de la décennie à venir, alerte Terre de liens, cette semaine, via la voix de Guillaume Canet sur les ondes de Radio France. Pourtant, les envies d’installation agricole sont là mais le foncier étant devenu inabordable pour les candidats à l’installation, la plupart des fermes existantes partiront à l’agrandissement, en faveur d’une agriculture toujours plus industrielle. Partant de ce constat, FEVE ou Fermes En Vie, a également choisi, via une plateforme de financement participatif, d’aider des porteurs de projets à s’installer à plusieurs dans des exploitations de taille moyenne (50-150 ha), diversifiées et collaboratives, et de leur permettre de mieux vivre en développant des synergies entre ateliers de production, transformation à la ferme et vente directe.

Pour y parvenir, l’équipe de FEVE a choisi d’agir à différents niveaux. Tout d’abord  en facilitant l’accès au foncier, avec la possibilité de faire porter l’acquisition des terres par des particuliers éco-responsables. Ensuite en fournissant un accompagnement des porteurs de projets dans la recherche de leurs futurs partenaires, leur association à plusieurs, et la structuration juridique et sociale de leur société d’exploitation. Enfin, en apportant une expertise à l’installation selon des pratiques agroécologiques innovantes et ambitieuses, mais aussi aux techniques d’animations des groupes d’individus amenés à exploiter collectivement.

En mobilisant l’épargne citoyenne et les investissement privés, Fermes En Vie affirme proposer une solution aux deux grands enjeux du monde agricole : le renouvellement des générations d’agriculteurs et la transition écologique. Le mécanisme de transmission est le suivant : FEVE identifie des fermes à reprendre, puis grâce à l’épargne de sa communauté de citoyens engagés, ces fermes sont achetées et louées à des agricultrices et agriculteurs. Tous les projets agricoles installés suivent une charte agroécologique avec trois volets : environnemental (dont une clause de transition en bio), socio-économique et sociétal.
 

Un million d’euros récolté

Alors que Noël approche avec son lot de cadeaux, Fermes En Vie a eu l’idée de proposer un présent qui sort de l’ordinaire : offrir une participation dans la foncière solidaire de FEVE. « En choisissant ce cadeau, vous donnez l’occasion à vos proches de soutenir des agricultrices et agriculteurs qui souhaitent rendre l’alimentation plus durable et protéger le vivant, tout en régénérant les sols. En offrant des actions, vous permettez également à vos proches de participer au développement de projets agroécologiques, de suivre toutes les actualités des projets de fermes en cours de financement et de participer à des événements permettant aux investisseurs et agriculteurs de se rencontrer » explique l’équipe de FEVE. Avec un montant minimum de 100 euros, chacun peut acheter des actions pour la personne de son choix et recevra ensuite une jolie carte à imprimer ou à lui envoyer par email. La personne destinataire des parts n’aura plus ensuite qu’à se connecter au site FEVE avec son code cadeau, et à signer le bulletin correspondant à l’achat, pour valider la souscription.

Après deux premières fermes financées par quelques investisseurs pionniers, FEVE a lancé mi-octobre sa foncière solidaire et en moins d’un mois, presqu’un million d’euros a été récolté, ce qui va permettre le financement de deux fermes dans le Sud-Ouest.

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Disparition de Marc Picard, éleveur laitier et administrateur de la FNPL
Eleveur laitier dans la Meuse et administrateur de la fédération nationale des producteurs de lait, Marc Picard est décédé le 24…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le Crédit agricole lance un fonds d’investissement d’1 milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son «projet sociétal», dont les « transitions agricoles et…
Publicité