Aller au contenu principal

Solidarité
Feux en Gironde : les agriculteurs apportent leur aide aux pompiers

La Gironde est confrontée depuis plus d’une semaine à des feux qui ont déjà ravagé près de 21 000 hectares de forêt. Les pompiers qui luttent sans relâche reçoivent l’aide des agriculteurs locaux et même venus d’ailleurs.

agriculteurs
Les feux ne sont toujours pas maîtrisés malgré le travail sans relâche des pompiers aidés par les agriculteurs.
© Pixabay

Devant l’ampleur du désastre, les agriculteurs se montrent solidaires et déterminés. Ils donnent de leur temps et aident avec leur matériel. « J’y suis depuis vendredi, je n’en peux plus ». Avec quatre autres agriculteurs, Mickael Massignani, éleveur à Landerrouet-sur-Ségur (Gironde), aide depuis plusieurs jours les pompiers girondins à contenir les incendies de forêt dans la zone de Landiras, comme il l'explique à Agra Presse. Grâce à leurs tonnes à lisier et leurs citernes, « près de 50 000 litres d’eau à nous cinq », les producteurs ravitaillent les camions de pompiers en eau, et arrosent la tourbe sur les bords de piste pour ralentir la propagation de l’incendie. Remarquée par la chambre d’agriculture, l’initiative des agriculteurs a entraîné un recensement du matériel disponible en Gironde, mais également dans les départements limitrophes (Lot-et-Garonne, Dordogne, Charente et Charente-Maritime). « Nous nous préparons pour intervenir rapidement si les pompiers nous le demandent », explique-t-on au siège de la chambre girondine.

 

Un geste de solidarité « naturel »

Quelques animaux auraient été déplacés, et cinq hectares de vignes auraient brûlé, mais les dégâts des incendies seraient pour l’heure limités en dehors du secteur forestier. « Selon l’enherbement, le vignoble peut arrêter le feu ou au contraire le propager », rappelle-t-on à la FDSEA de la Gironde. Selon cette même source, les appellations les plus proches de l’incendie, les graves et le sauternais, ne sont cependant pas les plus touchées par la crise du vignoble, qui peut limiter l’entretien des parcelles.

De l'eau et de la nourriture

Les agriculteurs girondins sont donc mobilisés et ils sont maintenant rejoints par leurs confrères venus d’autres départements pur prêter main forte. Ainsi, interrogés ce matin sur RTL, plusieurs agriculteurs du Lot-et-Garonne, ayant des citernes avec de grosse capacité, racontent avoir choisi d’aller aider sur le terrain, un geste de solidarité qui leur « semble naturel ». L’eau qu’ils apportent permettent aux pompiers de « noyer les fossés et bordures pour que le feu ne traverse pas les routes ». Outre l’aide matérielle, les agriculteurs au grand cœur multiplient les initiatives pour venir an aide aux soldats de feu. Un collectif s’est créé près de Landiras, épicentre du foyer, pour nourrir les pompiers qui luttent sans relâche depuis des jours. Le site Aleteia rapporte que les membres de ce collectif ont préparé des repas avec les fruits et légumes donnés par des maraîchers et la viande fournie par plusieurs exploitants.

 

En images

En plus des agriculteurs, les ETA ou encore le réseau Cuma apportent leur aide.

 

 

 

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Laurie Poussier, future agricultrice : « je veux juste parler de mes petits bonheurs parce que je suis heureuse au quotidien »
Laurie Poussier sera officiellement éleveuse en 2023, avec comme projet la création d’une savonnerie artisanale à la ferme. La…
Publicité