Aller au contenu principal

Fermes en ViE finance des projets d’installation sur des fermes agroécologiques

Pour éviter la disparition des fermes en France, la plateforme de financement participatif Fermes En ViE (FEVE) propose de faciliter la transmission en faisant appel à des épargnants prêts à aider des porteurs de projets de fermes agroécologiques. Dans les Deux-Sèvres, la ferme de Magnantru a trouvé repreneur. La start-up travaille actuellement sur une dizaine d’autres projets.

Grâce à l’aide au financement proposée par Fermes En ViE, Camille et Raphaël s'apprêtent à reprendre la ferme de Magnantru dans les Deux-Sèvres.
© FEVE

Fermes En ViE (FEVE) est une plateforme de financement participatif dédiée à l’installation d’agriculteurs et d’agricultrices sur des fermes agroécologiques. Un enjeu capital alors que « chaque semaine en France, 200 fermes disparaissent » constate la start-up. Son objectif est de remédier à la disparition de ces fermes et de faciliter la transmission, en évitant la reprise par les voisins pour un agrandissement, voire la vente des terres pour des projets non agricoles.

Exemple avec la ferme de Magnantru, situé à une trentaine de minutes de Niort. L’exploitation couvre 47 hectares en polyculture élevage et abrite également un gîte pour l’accueil de touristes. Pour un projet d’installation, débourser la somme nécessaire à l’acquisition est compliqué. Financer les terres, les bâtiments ainsi que la reprise du cheptel et de l’outil de production représente de lourds investissements.

Un premier projet mené à bien en quelques mois

La ferme des Deux-Sèvres a été le premier projet financé avec l’aide de FEVE. En janvier 2021, la start-up a identifié la ferme avec l’aide de la chambre d’agriculture départementale. Fin février, après avoir modélisé la viabilité technico-économique du projet, elle lance un appel auprès de sa communauté de porteurs de projets agricoles. Parallèlement, l’équipe communique auprès d’épargnants intéressés par ce type d’investissement responsable. Trois mois plus tard, le compromis de vente est signé entre le couple cédant et le couple qui se lance dans l’aventure avec un bail rural à clauses environnementales. La transmission sera effective dès l'été 2021 et le couple d'éleveurs sera bientôt rejoint par un maraîcher ou une maraîchère.

Fermes En ViE travaille actuellement sur une dizaine d’autres projets, avec des terres et des bâtiments qui seront financés via sa communauté d’investisseurs engagés. Des citoyens et des citoyennes français détiennent des parts d’une société elle-même propriétaire des terres qui sont mises à disposition d’agriculteurs et d’agricultrices en location avec une option d’achat. Les candidats à la reprise peuvent également contacter la plateforme pour assurer le financement du rachat d’une ferme qu’ils ont identifié sans que celle-ci soit proposée sur le site.

En menant ce type d'actions, Fermes En ViE répond aux deux principaux défis de l'agriculture française: le renouvellement des générations agricoles et la transition agroécologique.

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Constance, jouée par Diane Rouxel, veut reprendre la ferme de son père, incarné par Olivier Gourmet, et la sauver de la faillite.
[Film] « La Terre des hommes » : élevage, pouvoir et domination
Constance, fille d’éleveur charolais, veut reprendre, avec son fiancé, l’exploitation agricole de son père et la sauver de la…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Publicité