Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agribashing
[INTERVIEW] Etienne Le YouTubeur visé par des militants anti-élevage

Etienne Fourmont, connu en tant qu’éleveur sur les réseaux sociaux, a été victime dans la nuit du 1er janvier d’une intrusion sur son exploitation. Le YouTubeur a porté plainte mais n’a pas l’intention de se laisser intimider.

© Etienne Fourmont

Se mettre en avant sur les réseaux sociaux comporte des risques. Etienne Fourmont, éleveur dans la Sarthe mais aussi Youtubeur et Twittos, vient d’en faire les frais. L’agriculteur a été victime d’une intrusion sur son exploitation. Les intrus ont tagué « 2020 abolition » sur le mur d’un silo. Les faits se sont vraisemblablement déroulés dans la nuit de la Saint-Sylvestre et un de ses voisins a subi des exactions similaires.

 

Etienne Fourmont : « l’important, c’est de continuer à communiquer sur notre métier »

Avez-vous été surpris, choqué ? Selon vous qui est à l’origine de ces exactions ?

Je savais qu’un jour où l’autre ça allait nous tomber dessus, mais savoir qu’il y a des gens qui sont rentrés dans la ferme, c’est très perturbant. Ca peut provoquer du stress et de l’anxiété et on a dû beaucoup expliquer ce qui s’était passé aux enfants. Pour mes voisins, ça a été très choquant. Il y a eu beaucoup plus de dégâts. Les auteurs se sont filmés, ce sont des militants anti-élevage, antispécistes.

Avez-vous porté plainte ?

Oui, j’ai déposé une plainte. C’est la cellule nationale Demeter de lutte contre l’agribashing qui va gérer le dossier. Ils ont l’air d’être assez actifs. Si on retrouve les auteurs, il pourra y avoir des poursuites judiciaires.

Après cette intrusion, allez-vous changer votre comportement sur l’exploitation et sur les réseaux sociaux ?

Absolument pas. Je vais juste réfléchir sérieusement à l’installation de caméras de vidéosurveillance et à prendre un vrai chien de garde. C’est arrivé, c’est triste, il faut le dénoncer mais on ne va pas « surfer » dessus. Je n’ai pas envie de leur donner encore plus d’audience.

Vous êtes-vous senti soutenu par la profession ?

Oui, j’ai reçu énormément de messages de soutien. Autant que ça, je ne m’y attendais pas ! Cela montre que la solidarité paysanne est encore présente, au moins sur ce sujet-là. Avant que les faits ne se produisent, nous avions prévu de nous retrouver entre YouTubeurs du monde agricole, pour la première fois. On se voit dans quelques jours et nous allons certainement parler de tout ça mais l’important c’est de continuer à communiquer sur notre métier.

 

Sur Twitter, les témoignages de sympathie sont nombreux. Et les mots de ceux qui réagissent sont forts. Aatea parle de vandales tandis que le député paysan de la Creuse Jean-Baptiste Moreau traite les auteurs de ces actes de « voyous décérébrés ». Charlotte, quant à elle, revisite à sa façon le tag sur le silo.

 

 

Le confrère agriculteur YouTubeur Antoine Thibault interpelle pour sa part L214. « Votre silence complaisant est très lourd de sens… » écrit-il dans un tweet. Il se défend cependant d’accuser l’association mais il condamne « leur stigmatisation régulière d’Etienne » et « leur silence face à ces actes ».

 

Etienne Fourmont a décidé de porter plainte.

 

Lire aussi dans Terres et Territoires « Le YouTubeur Etienne Fourmont victime d’une intrusion dans son élevage »

 

 

 

Les plus lus

Objectif HVE et moins de plastique pour Fruidor Terroirs
Fruits et légumes
À l’occasion de Fruit Logistica, Fruidor Terroirs a fait le point pour FLD sur les tendances fortes en cours de développement.…
VOG renforce ses engagements verts
Fruits et légumes
Emballages, électricité photovoltaïque, bio… Le consortium italien veut verdir au maximum ses pommes.
Lancement de « Né d’une seule ferme » au Sia
Les Marchés

Lors du salon de l’agriculture sera lancé « Né d’une seule ferme », une démarche d’ambition nationale, qui propose des…

Agneaux : baisse saisonnière des prix moins marquée
Les Marchés

Le cours de l’agneau français poursuit sa baisse saisonnière liée aux sorties d’agneaux issus des bassins laitiers mais…

Pomme de terre : une consommation toujours limitée
Les Marchés

Le marché demeure très calme, tant au niveau national qu’à l’export, conséquence du climat toujours très doux et des…

Poireau : suivre des règles de décision pour lutter contre le thrips
Fruits et légumes
Si le thrips du poireau est présent dans tous les bassins de production de poireau, ce n’est pas en intervenant systématiquement…
Publicité