Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Et pourquoi pas un Parcousup vers les métiers en lien avec la nature ?

© Jean-Charles Gutner

L’enseignement agricole forme aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire, de la forêt, de la nature et des territoires. Un éventail très large dans lequel on trouve aussi l’aquaculture et les produits de la mer.

La plateforme Parcoursup est ouverte depuis le 22 janvier. C’est l’heure des choix d’orientation.  10 souhaits à formuler pour poursuivre ses études après le Bac avec, à chaque fois, jusqu’à quatre options de lieu possibles. C’est à la fois beaucoup pour les élèves très déterminés sur leur avenir mais peu par rapport au vaste réseau de directions possibles.

Et parmi les formations envisageables, celles menant aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Large domaine, qui n’est pas réservé uniquement à ceux qui se destinent à devenir agriculteur ou agricultrice. Dans son infographie, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a classé l’ensemble des secteurs professionnels en 6 catégories.

C’est la saison des portes ouvertes, l’occasion d’aller visiter ces établissements souvent nichés dans de beaux cadres de verdure. En 2018, le secteur agricole a accueilli 35 269 étudiants. Le taux d’insertion professionnelle, 3 ans après l’obtention du diplôme, est de 90 % pour les BTSA et de 91 %, 12 mois après l’obtention du diplôme, pour l’enseignement supérieur long.

Parcoursup 1ère étape, c’est jusqu’au 14 mars.

Missing élément de média.

 

Voir aussi " Parcoursup, les inscriptions sont ouvertes ! " sur le site alim'agri,

" Le choix de l'agriculture..." et " Si on veut..." sur Life & Farms.