Aller au contenu principal

Et pourquoi pas un Parcousup vers les métiers en lien avec la nature ?

© Jean-Charles Gutner

L’enseignement agricole forme aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire, de la forêt, de la nature et des territoires. Un éventail très large dans lequel on trouve aussi l’aquaculture et les produits de la mer.

La plateforme Parcoursup est ouverte depuis le 22 janvier. C’est l’heure des choix d’orientation.  10 souhaits à formuler pour poursuivre ses études après le Bac avec, à chaque fois, jusqu’à quatre options de lieu possibles. C’est à la fois beaucoup pour les élèves très déterminés sur leur avenir mais peu par rapport au vaste réseau de directions possibles.

Et parmi les formations envisageables, celles menant aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Large domaine, qui n’est pas réservé uniquement à ceux qui se destinent à devenir agriculteur ou agricultrice. Dans son infographie, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a classé l’ensemble des secteurs professionnels en 6 catégories.

C’est la saison des portes ouvertes, l’occasion d’aller visiter ces établissements souvent nichés dans de beaux cadres de verdure. En 2018, le secteur agricole a accueilli 35 269 étudiants. Le taux d’insertion professionnelle, 3 ans après l’obtention du diplôme, est de 90 % pour les BTSA et de 91 %, 12 mois après l’obtention du diplôme, pour l’enseignement supérieur long.

Parcoursup 1ère étape, c’est jusqu’au 14 mars.

Missing élément de média.

 

Voir aussi " Parcoursup, les inscriptions sont ouvertes ! " sur le site alim'agri,

" Le choix de l'agriculture..." et " Si on veut..." sur Life & Farms.

 

 

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité