Aller au contenu principal

Thé et Afrique : le livre du week-end

Si l’on vous dit thé, vous répondez Chine et Inde… Mais l’Afrique possède aussi son histoire du thé. Dès la fin du XVIIè siècle, le duc de Buckingham (2e du nom) le présente au sultan en place au Maroc. C’est le point de départ de cette BD découpée en trois chapitres (comme les trois phases de l’infusion : aussi fort que la vie, aussi amer que l’amour et aussi suave que la mort) et qui explique aussi que les Anglais ont volontairement introduit le commerce de l’opium en Chine pour garder la mainmise sur celui du thé. Cette courte histoire de cette plante a comme fil rouge une jeune Ivoirienne qui apprend de sa mère la symbolique du thé et des théières et dont on suit les péripéties de photographe grand reporter en Sierra Leone et en Chine. Aujourd’hui, l’Afrique fournit une bonne partie des thés consommés en sachets dans le monde et le Kenya est 3e producteur mondial.

« Légère amertume (une histoire du thé) » est une BD d’Elanni et Djaï avec des dessins de Koffi Roger N’Guessan parue aux éditions L’Harmattan.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité