Aller au contenu principal

Communication / Pesticides
Envoyé spécial sur la ligne entre pro et anti-pesticides dans les communes rurales

C’est un débat qui empoisonne les campagnes. Mais c’est aussi souvent un dialogue de sourds. Dans certaines communes rurales, pro et anti-pesticides sont entrés en opposition. Pesticides : les champs de la colère. Le sujet était au menu d’Envoyé spécial sur France 2 ce jeudi 24 octobre.

© France2

Une fois de plus, l’agriculture était au programme du petit écran ce jeudi 24 octobre. La médiatique Elise Lucet présentait un « envoyé spécial » sur le thème « Pesticides : les champs de la colère ».

Il y était question de pesticides et de zones de non-traitement à proximité, les fameuses ZNT que certains maires de communes voudraient voir larges de 150 m. Ces élus « multiplient les arrêtés anti-pesticides, au nom du principe de précaution », précise la rédaction de France 2. « Ils disent vouloir protéger la santé de leurs administrés, dont certains sont convaincus que ces produits les rendent malades. »

Les caméras d’Envoyé Spécial ont ont suivi « le face-à-face tendu entre pro et anti-pesticides, comme à Langouët en Ille-et-Vilaine et Savigny-le-Temple en Seine-et-Marne ». La chaîne de télévision a choisi de donner la parole aussi à un agriculteur victime d’agribashing. Thomas Blot croyait que « le sens du métier, c’est de nourrir les gens ». Il pensait que son image était celle d’un « producteur d’alimentation » mais s’est rendu compte peu à peu qu’il était devenu aux yeux des gens un « pollueur », un « empoisonneur ». Il a même entendu « assassin ». Et en traitant une de ses parcelles près d’un chemin, un jour, il s’est fait agresser par un cycliste qui lui a lancé des cailloux. Agression verbale et physique. « Ca prend aux tripes » témoigne l’agriculteur dans le reportage. Lui pense que « ça finira forcément mal » et il a décidé d’abandonner le métier. Il est aujourd’hui artisan métallier, après avoir exercé 13 ans le métier d’agriculteur dans la Sarthe.

 

Sur le plateau, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA a accepté de répondre aux questions d’Elise Lucet.

Le reportage de France 2 termine en parlant de la nécessité de « redessiner l’espace entre ville et campagne » et évoque une « ligne invisible qui sépare désormais deux mondes face à face ».

Christiane Lambert ne partage pas cet avis. « Nous devons vivre côte à côte et non pas face à face ». Et d’ajouter : « il faut qu’on arrive à sortir de cette situation d’opposition et je pense que seul le dialogue nous permettra d’y arriver ».

 

Tweet7

Côte à côte, des riverains inquiets pour leur santé et des agriculteurs qui luttent pour préserver leur métier. Elle entend l’inquiétude mais estime que « les décisions un peu vives peuvent heurter ». La cohabitation « ça s’organise », estime-t-elle. Et elle veut que cesse ce qu’elle qualifie de « diabolisation ».

 

Henri Bies-Péré, membre du bureau de la FNSEA, salue le courage de Christiane Lambert.

 

Bien sûr des avis contradictoires cohabitent sur Twitter et les réseaux sociaux.

 

 

Mais ils apportent leur grain à moudre dans le débat sur la transition écologique.

 

Les plus lus

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2
De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le…
La nouvelle école d’agriculture de Xavier Niel en 6 questions
Après la formation de développeur web avec les écoles 42, le milliardaire français, Xavier Niel, souhaite faire coup double en s’…
"E=M6 , spécial agriculture : le secret de nos aliments", le résumé de l'émission de M6
À l'écran depuis maintenant plus de 30 ans, l'émission E=M6 revenait ce lundi 1er mars avec un numéro spécial spécialement dédié…
"E=M6 , spécial agriculture : le secret de nos aliments", le documentaire inédit présenté par Mac Lesggy, le 1er mars sur M6
Après "Nous paysans" sur France 2, c’est au tour de M6 de mettre à l’honneur l’agriculture en "prime time" ce lundi 1er…
Une agricultrice fait la Une du journal l'Equipe
Jessy Trémoulière est meilleure joueuse de rugby du monde de la décennie. Un trophée qui lui vaut d’être à la Une du magazine l’…
Première édition de « La ferme préférée des Français » le 3 mars sur France 3
Le 3 mars, à 21 h 05, France 3 va diffuser « La ferme préférée des Français ». L’émission inédite va permettre de découvrir le…
Publicité