Aller au contenu principal

Entretien des espaces verts - Un service d'éco-pâturage proposé par Les Moutons de l'Ouest

Le mouton peut être une tondeuse efficace pour entretenir les espaces verts des entreprises et collectivités. C’est sur ce pari qu’une entreprise nantaise s’est lancée en 2016. Aujourd’hui elle propose des contrats d’entretien en éco-pâturage et son activité partie des Pays de Loire a gagné la Bretagne.

Des Moutons des Landes sur un site d'éco-pâturage.
© Les Moutons de l'Ouest

Des moutons pour entretenir les espaces verts des entreprises et des collectivités ? Ce concept qui semblait un peu fou au départ est en train de prendre de l’ampleur. Observant cette tendance, c’est le créneau sur lequel a décidé de s’implanter « Les Moutons de l’Ouest ». L’entreprise spécialisée dans l’éco-pâturage a été créée en novembre 2016. Elle est basée à Nantes et emploie 7 personnes (3,5 ETP). Elle entretient 800 000 m2 d’espace avec 600 moutons et chèvres en prestation de service pour 80 clients.

Rennes métropole a fait appel aux moutons pour faciliter l’entretien de certains bassins d’orages pentus. Agrocampus Ouest pratique l’éco-pâturage sur 4000 m2 de son site rennais. L’Institut de l’élevage a également choisi cette solution pour l’entretien de sa station expérimentale du Rheu. Deux entreprises de l’agroalimentaire, Biodis et Triballat, ont elles aussi adopté la tonte animale proposée par Les Moutons de l’Ouest.

Solution éthique et éco-responsable pour diminuer l'impact environnemental

« De plus en plus d’organisations, par conviction et dans le cadre de leur politique RSE, sont à la recherche de solutions éthiques et éco-responsables pour diminuer leur impact environnemental, » constate Quentin Noire, fondateur et gérant de l’entreprise d’éco-pâturage. C’est ainsi que l’activité concentrée initialement sur les Pays de la Loire s’est peu à peu développée en Bretagne. Les Moutons de l’Ouest travaillent pour des sièges sociaux d’entreprises, des écoles, des résidences seniors, des sites logistiques, des centrales solaires, des collectivités, des bailleurs sociaux ou encore des hôpitaux. L’entreprise propose une solution clés en main avec visites de contrôle régulières, assurance incluse, coût annuel fixe, numéro d’urgence 24/7, entretiens de satisfaction… Pour assurer le suivi des animaux et de l’éco-pâturage, l’entreprise a recruté des bergers qualifiés.

L’éco-pâturage s’intègre dans une politique de suppression des produits phytosanitaires. Les animaux maintiennent la végétation en prairie tout au long de l’année et les insectes pollinisateurs peuvent s’y développer. Les déjections des moutons et des chèvres se désintègrent rapidement dans le sol et créent un engrais naturel bénéfique pour les micro-organismes.

Les Moutons de l’Ouest choisissent les animaux adaptés à la typologie et aux contraintes propres à chaque zone d’éco-pâturage. L’entreprise s’implique pour la sauvegarde des races à petits effectifs comme le mouton d’Ouessant ou le mouton Landes de Bretagne.

Elle organise aussi des animations pour sensibiliser le public à la pratique de l’éco-pâturage, au monde animal et à la préservation de la nature.

 

Lire aussi dans Réussir Pâtre « Une application smartphone pour gérer l’écopâturage »

Lire aussi « Mon Berger local, l’application qui met en lien bergers et détenteurs de terrain ».

 

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité