Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Entre blé et orge - Le tritordeum, céréale nouvelle saveur

© tritordeum.com

Les plus jeunes se demanderont si ce n’est pas une planète oubliée des Power Rangers. Les plus vieux chercheront l’origine latine du mot pour deviner ce qu’il signifie. Le tritordeum est en fait une nouvelle céréale, savant mélange de blé dur, ingrédient des pâtes alimentaires et de la semoule de couscous, avec de l’orge. Mais que les combattants anti-OGM se rassurent, rien de génétiquement modifié dans cette nouvelle obtention végétale. Il s’agit d’une espèce obtenue par des méthodes de sélection traditionnelle : une hybridation provoquée par l’homme pour créer une nouvelle espèce céréalière, présentant des avantages agronomiques, nutritionnels et organoleptiques. Sur le site qui lui est dédié, le tritordeum se présente comme une céréale riche en fibres, en acide oléique et en antioxydants. Outre le pain, elle permet d’élaborer une large gamme de produits alimentaires : viennoiseries, pâtes, pizzas…

Les premiers pains issus de la nouvelle race de farine sont arrivés sur le marché français en 2015, avec les Ets Moulin dans l’Oise qui proposent ce nouveau produit boulanger 100 % à base de tritordeum bio. La céréale, elle, est commercialisée par la société semencière espagnole Agrasys et multipliée en France sous licence par Agri-Obtentions, filiale de l’Inra. Onze sociétés françaises ont adhéré au projet, dont des coopératives comme le groupe Dauphinoise par exemple. La production reste pour le moment assez confidentielle dans l’Hexagone puisque les surfaces récoltées ne devraient pas dépasser 160 hectares en 2017.

Les plus lus

Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Nuisibles : l'athlète olympique tire sur les corbeaux pour aider les agriculteurs
Les JO 2020 de Tokyo sont reportés à 2021. Le vol pour le Japon n’aura pas lieu cet été. Alors en attendant, c’est dans la Manche…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier
Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’…
Publicité