Aller au contenu principal

Energies renouvelables : TotalEnergies, fournisseur et client de l’agriculture, en 7 chiffres clés

Guillaume Larroque, président de TotalEnergies (nouveau nom du groupe Total) Marketing France, intervenait mercredi 9 juin lors d’une visioconférence organisée par l’association française des journalistes de l’agriculture et de l’alimentation (Afja). L’occasion de faire le point sur les relations entre le groupe et le monde agricole à travers le développement des énergies renouvelables.

Ombrea
TotalEnergies a tissé un partenariat avec le groupe Invivo et la start-up Ombrea pour développer l'agrovoltaïsme.
© Ombrea

« Nous sommes la compagnie des énergies responsables et pour ce faire on doit utiliser des matières premières agricoles. Nous sommes à la fois client et fournisseur de l’agriculture », déclare Guillaume Larroque, président de TotalEnergies Marketing France, le 9 juin lors d’une visioconférence organisée par l’Afja. Résumé de ses propos en 7 chiffres clés.

  • 35%, c’est la part que la vente de produits pétroliers devrait représenter dans l’activité de TotalEnergies contre 50% pour le gaz naturel et 15% d’électricité à l’horizon 2030. Aujourd’hui le mix du groupe se répartit ainsi : 55% issus des produits pétroliers, 40% pour le gaz naturel et 5% pour l’électricité.

Lire aussi : Les énergies renouvelables à la ferme en 5 graphiques

  • 762. C’est le nombre de stations de TotalEnergies (ex-Total) distribuant du bioéthanol E85 en France. 200 à 300 stations ont ouvert chaque année depuis deux-trois ans. « Le réseau va poursuivre son développement », assure Guillaume Larroque.

Lire aussi : Hausse de la consommation française d’E85, malgré la pandémie de Covid-19, selon les représentants de la filière Bioéthanol

  • 120 stations du groupe proposent du B10, biodiesel à 10% d’incorporation destiné aux véhicules légers. Ce biocarburant spécifique de la marque TotalEnergies est utilisable par certains modèles de véhicules. Pour savoir si votre voiture fonctionne au B10, deux solutions : vérifiez si le marquage spécifique « B10 » est présent sur le bouchon du réservoir ou sur la trappe à carburant ; ou bien vérifiez si le nom de votre véhicule fait partie de la liste publiée au Journal Officiel de la République française.
     
  • 110 stations distribuant du gaz naturel comprimé (GNC). C’est l’objectif que s’est fixé sous trois ans TotalEnergies contre 30 aujourd’hui, avec l’objectif d’augmenter la part de biogaz dans ce GNC. Un développement soutenu par l’acquisition en début d’année de Fonroche Biogaz qui exploite 7 unités de méthanisation en France. 4 autres projets devraient être développés à court terme. Pour ce faire, le groupe doit développer des partenariats avec les agriculteurs en vue de l’épandage des digestats issus des unités de méthanisation.
  • 500 000 tonnes, c'est la capacité de production d’agrocarburants de la Bioraffinerie de la Mede qui utilise de l’huile de palme mais pas seulement. « La Mede n’utilise pas que de l’huile de palme. Pour le marché français notre production de biocarburant est garantie sans huile de palme », explique Guillaume Larroque. « L’usine utilise de manière croissante des huiles régénérées à partir d’huiles usées ou de carcasses animales », poursuit-il. Des huiles destinées notamment au biocarburant aérien, une filière d’avenir pour TotalEnergies. Le 18 mai TotalEnergies a fait le premier vol long-courrier d’Air France avec du carburant à 100% réalisé à base d’huiles recyclées ou de carcasses animales, sorti de l’usine de la Mède.

Lire aussi : Total limiterait l’huile de palme à La Mède

  • 500 mégawatts. C’est l’objectif visé par TotalEnergies à travers sa filiale Quadran pour son activité Agrivoltaïque à l’horizon 2025 contre une production de 50 mégawatts aujourd’hui. Le groupe compte développer l’installation d’ombrières solaires dans les exploitations agricoles. Avec trois objectifs de développement, avance Guillaume Larroque : « préserver les rendements agricoles voire les augmenter, permettre des économies d’eau et protéger les surfaces agricoles contre les intempéries ». Une pratique aujourd’hui très intéressante pour le secteur vigne et les plantes aromatiques, selon lui. TotalEnergies a tissé un partenariat avec le groupe Invivo et la start-up Ombrea pour développer ce business. « Nous allons vite être en recherche de surfaces disponibles », annonce le président de TotalEnergies Marketing France.
Guillaume Larroque
  • 200 agences sur le territoire. C’est ce que représente l’activité gazole non routier et lubrifiants à destination de l’activité agricole pour TotalEnergies. « Si le nombre des exploitations agricoles baisse, leur taille augmente et leurs besoins avec. Le secteur agricole est un secteur d’avenir », commente Guillaume Larroque.

Les plus lus

Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Pierre Rouault (Union centriste), Laurent Duplomb (LR) et Serge Mérillou (socialiste) trois sénateurs dans une exploitation agricole.
La Ferme France recule : constat alarmant et solutions du Sénat
Un rapport sénatorial transpartisan appelle à mettre en place un plan d’urgence pour redresser la compétitivité de l’agriculture…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Publicité