Aller au contenu principal

En Auvergne, Biose Industrie leader mondial sur le marché des produits biothérapeutiques vivants

Dans le Cantal, à Aurillac, Biose Industrie est issue d’une PME créée en 1951. Depuis 4 ans, l’entreprise est entrée dans une phase de croissance spectaculaire. Elle est aujourd’hui leader mondial dans le domaine des agents biothérapeutiques. Pour être encore au premier rang dans 4 ou 5 ans, l’entreprise a décidé de s’engager dans une levée de fonds de 30 millions d’euros.

© Darryl Leja / National Human Genome Research Institute / flickr

Il y a tellement d’entreprises en difficulté actuellement que quand une entreprise auvergnate se place en position de « leader mondial », on en parle !!! C’est ce qu’à fait il y a quelques semaines l’Union du Cantal. L’entreprise en question s’appelle Biose industrie et son secteur d’activité est celui « du développement et de la production clinique et commerciale de micro-organismes », précise le journal. Basée à Aurillac, elle a été créée en 1951 par des pharmaciens et biologistes et s’appelait autrefois Lyocentre. Elle a développé « un savoir-faire dans le développement et la production de médicaments à base de bactéries vivantes, » explique encore la revue. Ses produits étaient destinés essentiellement au secteur de la gynécologie et de la gastro-entérologie.

Levée de fonds de 30 millions d'euros

Ca, c’était avant. Avant l’entrée dans une autre dimension. « En quatre ans, sous l’impulsion de son dirigeant, Adrien Nivoliez », explique Patricia Olivieri dans son article, la petite PME « est passée de 60 à 160 salariés tandis que son chiffre d’affaires a grimpé de 12 à plus de 20 millions d’euros ». Avec ses clients en Europe, Asie, Afrique, Amérique du Sud et autres régions du monde, elle est aujourd’hui en tête du marché mondial des Live biotherapeutic products, les LBP, et compte bien le rester. Ces nouveaux agents thérapeutiques dont l’action repose sur le microbiote (communautés de bactéries) humain offrent des perspectives immenses de développement. Ils pourraient en effet apporter des réponses pour le « traitement des troubles métaboliques (obésité, diabète), inflammatoires (maladie de Crohn…), immunitaires (psoriasis…), etc », rapporte le journal. La dépression, l'arthrose ou encore certains cancers pourraient aussi être concernés par ces découvertes thérapeutiques.

Dans ce contexte de marché favorable, l’entreprise a décidé de s’engager dans une « nouvelle phase de croissance stratégique avec une levée de fonds de 30 millions d’euros », annonce l’Union du Cantal.  20 M€ seront destinés à accroître les capacités de production pour répondre, dès novembre prochain, entre autres, aux commandes de clients américains.

Lire l’intégralité de l’article « Biose Industrie se donne les moyens de garder son leadership mondial » dans l’Union du Cantal.

Pour en savoir plus, voir aussi la vidéo Entrevue de Forbes (novembre 2018), où Stanislas Desjonquères, président du directoire des laboratoires Biose participe à un débat sur « la santé par le microbiote ». Le microbiote, c'est comme une « galaxie intérieure » que l'on a en nous, explique-t-il de façon imagée.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Alerte aux semences d’origine inconnue dans les boîtes aux lettres
  Vous avez reçu des semences à votre domicile sans les avoir jamais commandées. Le ministère de l’Agriculture met en garde…
Publicité