Aller au contenu principal

Emmanuel Macron veut protéger et libérer l’agriculture dans une Europe forte

© Guillaume Perrin / La Marne agricole

On le sait, la société civile compte beaucoup pour le nouveau président de la République. Pour élaborer sa feuille de route agricole, son mouvement En Marche est donc allé au-devant des agriculteurs et du monde rural. Comptes rendus de réunions locales et réponses au questionnaire sur les sujets agricoles ont permis au futur locataire de l’Elysées de construire son programme. Protéger et libérer sont les deux axes forts qui donnent l’orientation. Emmanuel Macron veut une agriculture française diversifiée, capable de conquérir tous les marchés dans un contexte de concurrence internationale. Et un cadre européen pour la politique agricole.

Lire les grandes lignes du programme agricole dans la Haute-Loire paysanne.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Alerte aux semences d’origine inconnue dans les boîtes aux lettres
  Vous avez reçu des semences à votre domicile sans les avoir jamais commandées. Le ministère de l’Agriculture met en garde…
Publicité