Aller au contenu principal

Emmanuel Macron affiche son soutien au vin français

Distingué comme personnalité de l’année 2022 par la Revue du vin de France, Emmanuel Macron est venu chercher lui-même son prix et en a profité pour afficher un soutien franc et massif à la filière viti-vinicole française.

© Guillaume Perrin / La Marne agricole

Pas encore officiellement déclaré candidat à sa succession, Emmanuel Macron envoie ce jour un message de soutien à la filière viticole française. « Le vin façonne nos paysages. La vigne rend la France plus belle, donne à nos régions une identité singulière, une signature », écrit le président de la République sortant dans un post sur Facebook. Saluant cette filière aux 500 000 emplois directs et indirects, il écrit encore : « Le vin est indissociable de notre art de vivre, cet art d’être français. Les bulles qui célèbrent la réussite, le verre qui permet les retrouvailles, l’accord parfait avec des plats qui rehausse un repas gastronomique… Le vin est le plus beau des vecteurs de convivialité ! ».

Rappelant avoir soutenu le secteur lors du gel, de la fermeture des cafés et restaurants et face à l’administration Trump, Emmanuel Macron souligne que son ministre de l’Agriculture Julien Denormandie va « porter ce mois-ci devant le Parlement la réforme de l’assurance récolte », en faveur selon lui d’un « nouveau système plus juste, plus accessible et plus efficace ». Et de rappeler que face au réchauffement climatique, le plan France 2030 comporte un volet agricole.

Une déclaration qui intervient le lendemain de la remise du prix de personnalité de l’année par la Revue du Vin de France qu’Emmanuel Macron est venu chercher en personne. A la tribune, il a déclaré devant un parterre de professionnels viticoles : « vous êtes des enracinés qui ont soif de conquête du monde. Alors oui, ensemble, inventons la troisième révolution agricole. Et continuons de faire avec force, avec ambition, avec fierté. Pour que vive le vin français ! ».

Les plus lus

Ce qui va changer pour les agriculteurs à partir du 1er janvier 2022
Alors que la fin de l’année 2021 approche à grands pas, tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales et nouveaux règlements…
Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité