Aller au contenu principal

Emilie Hecquet - «  Les champs et l’élevage, ça ruine les mains  »

© E. Hecquet

Émilie Hecquet est allée voir ailleurs, loin, en Inde. Puis elle est revenue pour reprendre la ferme familiale. 30 ha dans le Pas-de-Calais. A 31 ans, la jeune et pétillante agricultrice bio est aussi mère de deux enfants.

Si elle se marie, elle s’offrira une bonne manucure. « Les champs et l’élevage, ça ruine les mains », dit celle qui règne sur une exploitation bio de 30 hectares dans le Pas-de-Calais. De son voyage en Inde, Émilie a gardé le sourire et le goût des couleurs vives. Ses bottes roses, violettes, fleuries, se voient de loin. Plus jeune, elle a sillonné l’Inde avec Vandana Shiva, la José Bové indienne… « Envie de voir de près l’agriculture bio dans un pays émergent ». À son retour, elle reprend la ferme de papa, zen et optimiste : « En Inde, j’ai vu des femmes trimer enceintes dans les champs, des familles pauvres m’offrir un repas ; j’ai dû porter des bracelets de femme mariée pour qu’on cesse de demander ma main. » En quatre ans, elle a transformé l’atelier laitier, récupéré le four à bois de ses grand-parents pour faire du pain à vendre sur place.
Du travail non stop, à peine une pause pour ses deux bébés : « Une ferme bio, c’est une production 100 % fait maison, des semences au compost et aux animaux. » Affranchie Émilie, mais pas douée en mécanique : « quand mon tracteur sans clim’ tombe
en panne, j’appelle un hommeà l’aide ».

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité