Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Communication
Eleveur laitier aujourd’hui – Une web-série vendéenne en 7 épisodes

Les JA 85 lancent une web-série sur le métier d’éleveur laitier. Le premier épisode est en ligne. Emmanuelle nous explique pourquoi elle a choisi d’être aujourd’hui éleveuse de vaches laitières.

C’est une initiative des Jeunes Agriculteurs du département 85. Les JA « ont plein de choses à vous dire » et ils le font sur YouTube pour toucher un large public de consommateurs. « Entre doutes, espoirs mais aussi idées sur la filière », ils ont décidé de parler de leur métier d’agriculteur auprès des animaux et de le montrer en laissant entrer la caméra dans les cours de ferme.

La communication en web-série est présentée dans Agri85. Il y en aura sept au total et le premier épisode est en ligne depuis ce 9 avril. Ce sont des « Echos de Vendée » et ça s’appelle « Eleveur laitier aujourd’hui ». Ou éleveuse, car c’est Emmanuelle, qui ouvre le bal et surtout les portes de son exploitation.

La jeune femme s’intéresse au comportement des consommateurs. « Le consommateur est très méfiant », dit-elle. Pour autant, elle observe un décalage entre ce que ce consommateur dit vouloir consommer et ce que l’on retrouve dans son caddie à la sortie du magasin. C’est peut-être ce qui l’a motivée à témoigner et à expliquer son métier. « C’est très compliqué, » avoue-t-elle, en se remémorant la crise de 2016. Bien sûr, les marchés volatils, les prix très fluctuants, le manque de lisibilité sur la production à long terme la font réfléchir et se remettre en question. Et puis il y a « ce qu’on appelle l’agribashing », malgré « la qualité française » qui, elle en est convaincue, « n’est pas à démontrer ». Depuis son enfance, l’environnement d’Emmanuelle est celui de l’élevage et des vaches laitières. Elle a décidé de prendre la suite de ses parents et aujourd’hui, à 34 ans, elle reste convaincue par son choix professionnel et de vie. Pour elle, c’est une évidence : « si je n’avais pas les animaux autour de chez moi, je ne serais pas heureuse ».

Voir aussi le deuxième épisode de la web-série des JA de Vendée.

 

Les plus lus

Kverneland - Le cultivateur à dents Enduro travaille à toutes les profondeurs.
Machinisme
Le groupe Kverneland, qui célèbre cette année ses 140 ans, lance le cultivateur à dents polyvalent Enduro à l’occasion du salon…
L’agent Michel Perrard repris par Adrien et Maxime Jouenne
Machinisme
Les nouveaux propriétaires des Ets Michel Perrard (Manche) souhaitent pérenniser la relation de proximité entretenue avec les…
Vignette
Après l’émotion des incendies de moisson, la réflexion
Les moissons 2019 resteront dans les mémoires comme celles des incendies. A situation de crise, mesure extrême : le 25 juillet…
Vignette
Un projet de ferme en aquaponie pour réhabiliter une friche industrielle près du port de Strasbourg
9000 m2 de serres chauffées par une centrale à biomasse pour produire en aquaponie 130 tonnes de productions végétales et 60…
Vignette
Les élus des chambres d'agriculture disent non à la réduction drastique de leur budget
Face à la perspective d’une réduction des budgets des chambres d’agriculture consécutive à la diminution envisagée de la taxe…
Vignette
Les eaux usées traitées ne sont pas assez réutilisées en agriculture
« 94 % des agriculteurs utilisant des boues d’épuration comme fertilisant ont augmenté leur rendement ». Ce chiffre est fourni…
Publicité