Aller au contenu principal
Font Size

« L'élevage en danger » : les Safer veulent des parts sociales soumises à régulation du foncier

Relancer notre économie, s’inscrire dans la durabilité et la résilience, garantir notre souveraineté alimentaire. Les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural, plus connues sous le nom de Safer, veulent participer à relever ces défis en intervenant au niveau de l’affectation du foncier agricole. Pour la fédération, la régulation doit « rester la règle » mais il faut la « rénover » en l’étendant au marché des parts sociales.

© Anthony Desruelles / flickr

« L’élevage est en danger ! ». Ce cri d’alerte est celui lancé par Emmanuel Hyest, président de la Fédération nationale des Safer en préambule d’un appel diffusé le 28 mai par les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural : « Régulons l’accès au foncier pour notre autonomie alimentaire ».

Car « l’élevage est un facteur premier de la diversité de nos territoires, de nos paysages », observe la fédération des Safer dans son communiqué. « Si nous ne retrouvons pas pour ces filières plus d’équilibre économique, plus de reconnaissance et de confiance en l’avenir, nous nous dirigeons vers une uniformisation et un appauvrissement irréversible de nos campagnes ».

Le courage de rénover la régulation du foncier

Dans la crise sanitaire que nous traversons, il est essentiel « de relancer notre économie et de l’inscrire dans la durabilité et la résilience plus que jamais nécessaires, mais aussi, de garantir notre souveraineté alimentaire » estime la fédération. Pour cela « il faut trouver le courage de rénover la régulation du foncier en l’étendant au marché des parts sociales », estime le président Emmanuel Hyest. Pour la Safer, la rénovation passe par ce point capital qui pourrait être régulé dans le cadre d'une loi foncière.

 

Lire aussi « Emmanuel Hyest, président de la  FNSafer : " 20 % des cessions de parts sociales posent problème" »

Lire aussi « [Coronavirus] Jean-Marie Séronie, agroéconomiste : " La souveraineté alimentaire sera très exigeante pour tous " »

 

 

Les plus lus

Moisson record : avec 173,98 q/ha un néo-zélandais bat le record de rendement en blé
Eric Watson, agriculteur néo-zélandais d’Ashburton, bat pour la deuxième fois consécutive le record du rendement en blé avec une…
Qui est Julien Denormandie nouveau ministre de l'Agriculture ?
Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a annoncé, le 6 juillet, la nomination de Julien Denormandie au poste de…
[Vidéo] Un record pour le prix de l'agneau
La première semaine de juin, le prix de l'agneau a atteint 6,56 €/kg, selon l'Institut de l'élevage. Soit une hausse de +9% par…
Météo - Emmanuel Buisson de Weather Measures : « vers un été un peu plus chaud que la normale avec une grande instabilité »
La pluie est revenue mais suffira-t-elle à éloigner le spectre d’une sécheresse ou d’une canicule pour 2020. Comment se présente…
[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs
La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF…
Urine
Le pipi des Parisiens au service de l’agriculture
Comment réduire l’usage des engrais chimiques dont l’usage contribue au changement climatique et menacent les milieux aquatiques…
Publicité