Aller au contenu principal

Controverses
Election présidentielle 2022 : le programme agricole de Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan, candidat pour le parti Debout la France, est venu en personne présenter le volet agricole de son programme aux Controverses de l’agriculture et de l’alimentation le 15 février à Paris.

Député de l’Essonne et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan propose des prix garantis et le retour des quotas pour certaines productions agricoles.

Député de l’Essonne et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan propose des prix garantis et le retour des quotas pour certaines productions agricoles. Le retour à une Pac d’avant 1992 ? « Le modèle actuel n’est pas tenable longtemps », justifie le candidat le 15 février lors des Controverses de l’agriculture et de l’alimentation organisées par le groupe Réussir-Agra. « Nous avons d’un côté une Pac intégrée protectrice qui a marché et de l’autre une Pac qui a défiguré l’agriculture française et l’a plongée dans une course sans fin à la mondialisation, entrainant la misère des agriculteurs », déclare-t-il.

Pour le retour à une Pac protectrice

Le candidat à la présidentielle affirme qu’en dépensant 9 milliards d’euros pour l’Union européenne, la France est en position de force pour dire à ses partenaires européens : « on veut une Pac protectrice ou on s’en va ». Il souhaite « l’arrêt des accords de libre-échange qui vont ruiner notre agriculture ». Et de citer le Ceta, mais aussi le Mercosur. « On ne peut pas imposer des normes à des agriculteurs et importer des produits qui méprisent toutes ces normes », résume-t-il affirmant que la France doit mettre son véto.

Prix garantis et quotas pour le lait

Pour assurer un revenu plus décent aux éleveurs laitiers, Nicolas Dupont-Aignan propose de garantir le prix du lait et de remettre des quotas. « La Suisse y arrive très bien, le Canada aussi, pourquoi pas nous », lance-t-il. « Il faut arrêter de transformer nos agriculteurs en serfs du Moyen-Age ! On est passés de 120 000 à 52 000 éleveurs laitiers. Et après quoi on veut délocaliser nos usines en Pologne ou en Roumanie ? S’il n’y a plus d’éleveurs comment on fait vivre nos paysages, nos territoires ? », s’exclame-t-il.

Selon le président de Debout la France, « Egalim 1 et 2 n’ont pas fonctionné. Il faut imposer des prix garantis avec tunnel minimum-maximum pour les grandes productions et l’origine des produits sur l’étiquette ». A ce propos, il déclare : « le procès que Lactalis a fait au gouvernement sur l’étiquetage de l’origine est le plus grand scandale qui soit ».
 

Suppression du droit de succession sur les 100 premiers hectares

Autre proposition de Nicolas Dupont-Aignan : jouer sur les charges. Il propose par exemple l’exonération de toutes les charges sociales sur les fruits et légumes, en la finançant par une taxe sur la grande distribution. Pour favoriser l’installation des jeunes, il propose aussi de supprimer le droit de succession sur les 100 premiers hectares. « Je souhaite aussi doper l’installation des jeunes par des garanties d’Etat sur la moitié des emprunts », ajoute-t-il.

« Il faut un électrochoc de protection, des aides pour les jeunes et les bonnes pratiques », poursuit-il. Le bio doit être poussé, pour ne plus dépendre de l’importation espagnole, affirme aussi le candidat qui se dit favorable à une agriculture à taille humaine qui réduit l’usage des pesticides et prend en compte au maximum le bien-être animal.

L'intégralité de l'intervention de Nicolas Dupont-Aignan en vidéo

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité