Aller au contenu principal

Election présidentielle 2022 : deux ex-ministres de l’Agriculture se déclarent candidats

Deux anciens ministres de l’Agriculture, Stéphane Le Foll et Michel Barnier ont annoncé ces mercredi 25 et jeudi 26 août leur candidature à l’élection présidentielle de 2022.

Cette semaine, deux anciens ministres de l’Agriculture, Stéphane Le Foll et Michel Barnier ont déclaré leur candidature aux primaires de leurs partis respectifs pour l’élection présidentielle de 2022.

Le 25 août Stéphane Le Foll, actuel maire du Mans et ancien ministre de l’Agriculture, a annoncé avoir envoyé une lettre au premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure pour réclamer des primaires et s’y déclarer candidat (face à Anne Hidalgo, maire de Paris). Dans son courrier publié par le Nouvel Obs, il propose « d’allier progrès social, prospérité économique et écologique » et affirme sa volonté de « réaffirmer l’ambition internationaliste et européenne » de la France.

Stéphane Le Foll, 61 ans, ex-député européen, a été porte-parole du gouvernement (2014-2017) et ministre de l’Agriculture (2012-2017) sous François Hollande.

Stéphane Le Foll : « il faut retrouver une idée du progrès »

« Je sais ce que c’est de gouverner. […] J’ai été ministre de l’Agriculture, je crois très bien connaître les territoires de France. […] Le monde rural, je connais. J’ai une expérience », a-t-il déclaré sur France 2 le 25 août dans les 4 vérités. Auprès de la « génération Tik Tok », il veut défendre l’idée « que l’on peut progresser ensemble » et « non que le pire peut arriver » : « il faut retrouver une idée du progrès ». Un programme défendu dans le livre « Renouer avec la France des lumières » qui sortira le 1er septembre prochain aux éditions Calmann Levy.

Portant le projet à droite d’une « France réconciliée », l’ancien négociateur pour le Brexit, Michel Barnier a, pour sa part, déclaré le 26 août sa candidature aux primaires des Républicains (face à Eric Ciotti, Valérie Pécresse et Philippe Juvin) sur TF1 et dans une interview au Figaro.

Michel Barnier : « faire de la France la première puissance économique et agricole en Europe »

Parmi les axes de son projet, Michel Barnier a évoqué sur TF1 l’idée de « remettre le travail, le mérite au centre de notre société » ainsi que la lutte contre « le changement climatique qui va tout bouleverser ». Il revendique dans une vidéo diffusée sur Facebook l’ambition de faire de la France « la première puissance économique et agricole en Europe ».

Michel Barnier, 70 ans, a piloté les négociations du Brexit pour l’Union européenne après avoir été député, sénateur, et avoir siégé dans plusieurs gouvernements de droite en France dans les années 1990 et 2000. Il a notamment exercé comme ministre de l’Agriculture de 2007 à 2009. Il a été commissaire européen à deux reprises (1999-2004 puis 2010-2014), chargé des politiques régionales puis du marché intérieur.

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Macron et jeunes agriculteurs
Jeunes agriculteurs : Emmanuel Macron met Océane, 19 ans, à l’honneur
Le président de la République, en déplacement à la foire agricole des Terres de Jim, en a profité pour saluer le dynamisme des…
Publicité