Aller au contenu principal

Edouard Bergeon, le réalisateur du film « Au nom de la Terre », lance une web TV dédiée à l'agriculture

En plein confinement, et alors que l’alimentation a pris une place majeure dans la vie des Français ces dernières semaines, le réalisateur du film « Au nom de la Terre » lance une plateforme web TV. Pour 4,99 € par mois, la chaîne d’Edouard Bergeon, CultivonNous.tv,  propose des documentaires, reportages et émissions, pour expliquer le métier de ceux qui nous nourrissent et présenter les produits qu’ils mettent dans notre assiette.

© CultivonsNous.tv

[Mis à jour le 31 janvier 2022]

Edouard Bergeon s’est fait connaître avec son film « Au nom de la Terre » sorti en 2019, où Guillaume Canet interprète le rôle d’un agriculteur submergé par les dettes qui n’arrivera pas à faire suface. Cette histoire est celle du réalisateur qui, adolescent, a été marqué par le combat de son père pour garder son exploitation. Combat vain puisque l’agriculteur s’est donné la mort en 1999. Aujourd’hui, l'homme de cinéma s’intéresse aux difficultés et aux réalités du monde agricole qui a bercé son enfance. Il milite notamment au travers de l’association Solidarité Paysan qui aide les agriculteurs en détresse et prévient le passage à l’acte.

CultivonsNous.tv, un programme « du champ à l’assiette »

 

Si les chiffres du suicide des agriculteurs sont très élevés – plus d’un par jour – et ont été rappelés au moment de la sortie du film, le réalisateur veut aussi porter un regard positif sur l’agriculture. Ce 29 avril, il vient de lancer la plateforme CultivonsNous.tv. Pour 4,99 € par mois, le site propose une découverte des thématiques agricoles et alimentaires. La démarche solidaire se poursuit puisque pour chaque abonnement, 1 € est reversé à l’association Solidarité Paysans.

 

Sur la page d’accueil, une promesse : « Découvrir, expliquer et comprendre ceux qui nous nourrissent » et des propositions de documentaires sur l’agriculture et ses pratiques, de portraits de producteurs, de reportages sur les produits alimentaires, d'émissions exclusives. Un programme engagé, « du champ à l’assiette ».

 

Lire aussi « ‘Même pas peur d’être éleveur’ , le film qui redonne le sourire »

 

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité