Aller au contenu principal

Du sol aux écrans - Producteurs jusqu’au bout de l’endive

© Apef

Vous les avez peut-être vues d’octobre à février dernier. Pas moins de 1000 diffusions TV sur TF1, France Télévisions et C8, des pages dans les magazines et des vidéos de blogueuses sur Internet. Un légume était en campagne sur le thème « Bien avec l’endive ! Bien dans ma peau » et « L’endive, mangez-la pour le bien qu’elle vous fait ». Eh bien l’histoire continue. En 2017, l’Association des producteurs d’endives de France (Apef) revient avec une communication sur les bienfaits santé de l’endive. Une opération à 1,6 millions d’euros financée par les producteurs au travers de leur cotisation de 20 € par tonne de légume. 12, 50 € vont à la promotion du produit tandis que les 7,50 € restants sont destinés à la recherche et au développement de la production.

Cette année, de nouveau des spots télévisés et publicités dans les magazines. L’endive sera aussi partenaire de l’Orange bleue, chaîne de salles de sport, et du blog HappynGood. Tout un programme qui doit permettre de poursuivre la dynamique enclenchée l’an dernier. Frédéric Le Vigoureux, directeur général de l’Apef, veut confirmer cette évolution positive de l’image de l’endive auprès des consommateurs et « installer le changement sur le long terme ».

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité