Aller au contenu principal

Deux futurs ingénieurs du monde numérique récompensés pour leur ruche connectée

Ils sont jeunes et ne manquent pas d’idées. Deux élèves de l’Esiea viennent d’être récompensés par la filière apicole pour la création d’une ruche connectée.

Manon Fournier et Gauthier Heiss sont apprentis de 4e et 5e année à l’Esiea (Ecole supérieure d’informatique électronique automatique). En juin 2021, ils ont remporté le premier challenge électro apicole organisé par le Syndicat national d’apiculture (SNA) et la Fédération nationale des groupements techniques apicoles ( FNGTA) avec le Prix du meilleur projet BAC + 3 et + dans la catégorie collecte de données d’une ruche.

Intelligence artificielle et système embarqué

Ils ont créé un boîtier connecté qui se place sous les ruches pour suivre la température, l’humidité, le poids mais également analyser le son des abeilles avec une intelligence artificielle. Ils ont également créé un système permettant de cartographier les cadres des ruches en 3D.

Dans l’école d’ingénieurs du monde numérique, les étudiants développent leurs projets dans le cadre du FabLab écoresponsable : 250 m2 administrés par les étudiants eux-mêmes.

Au printemps 2020, avec l'aide d'un apiculteur, six ruches ont été installées sur le toit du campus de l’école à lvry-sur-Seine (94), associant ainsi les étudiants ingénieurs à une démarche écologique.

Anticiper les essaimages

Le premier projet abouti et primé aujourd’hui est la création d'une ruche connectée, alliant intelligence artificielle et système embarqué. L’objectif est d'anticiper les essaimages et de réduire au strict nécessaire l'intervention humaine en suivant le poids et la température de la ruche et en analysant le chant des abeilles.

D'autres thématiques comme la lutte contre le frelon asiatique, sont, elles aussi, en cours de recherche et développement.

Après le campus du Val-de-Marne, c’est celui de Laval, en Mayenne,  qui se dotera de ruches d’ici l’été 2021.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Laurie Poussier, future agricultrice : « je veux juste parler de mes petits bonheurs parce que je suis heureuse au quotidien »
Laurie Poussier sera officiellement éleveuse en 2023, avec comme projet la création d’une savonnerie artisanale à la ferme. La…
Publicité