Aller au contenu principal

Des tendances positives pour l'agriculture bretonne

Malgré la traversée de crises successives, on peut déceler dans l'avenir agricole et agroalimentaire de la Bretagne des tendances positives.

Des marchés en croissance

Il y aura bien des bouches à nourrir à l'avenir et donc des marchés qui vont croître (lait, porc, volaille, fruits et légumes). La Bretagne, déjà bien positionnée, continuera à se renforcer à l'export. Et son image est excellente au delà de nos frontières ! Deux conditions à remplir : adopter des techniques toujours plus respectueuses de l'environnement et la possibilité de pouvoir vivre de sa production laitière.

Nouvelles technologies et agriculture plurielle

Les Bretons sont réputés pour leur technicité et leur capacité à innover. Loin de l'image d'archaïsme parfois véhiculée à propos de l'agriculture, ils ont fait des "technologies numériques" leur quotidien : drones, robots, capteurs, etc.

Par ailleurs, dans une région de production intensive, d'autres formes de production trouvent de plus en plus leur place. L'agriculture bio y est en forte croissance et les signes officiels de qualité (AOC, AOP, label rouge) y progressent. Autre tendance, la vente directe : de plus en plus de jeunes producteurs veulent prendre en main la commercialisation de leurs produits.

Lire l'article sur Le Télégramme

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Alerte aux semences d’origine inconnue dans les boîtes aux lettres
  Vous avez reçu des semences à votre domicile sans les avoir jamais commandées. Le ministère de l’Agriculture met en garde…
Publicité