Aller au contenu principal

Organisation agricole
Des suppressions de postes annoncées dans les chambres d’agriculture en Bretagne

Il faut réduire la voilure et faire des économies. Pour répondre au constat de la cour des comptes en 2017 et à la demande du gouvernement faite aux chambres d’agriculture, le réseau breton a annoncé une baisse de ses effectifs.

Le budget alloué aux chambres d’agriculture est en baisse depuis 4 ans. En 2017, la Cour des comptes avait qualifié de « dispendieuse » leur gestion du personnel en conseillant au réseau de « revoir son organisation », rapporte Ouest France. Cet été, le ministre de l’Agriculture a annoncé une nouvelle baisse de budget. Le gouvernement a fait marche arrière mais « les chambres d’agriculture sont priées de se réformer et – surtout – de faire de sérieuses économies », dit encore le journal breton.

Message bien reçu en Bretagne où les chambres d’agriculture viennent de présenter un projet stratégique qui prévoirait la suppression de «145 postes » d’ici la fin de l’année 2021. C’est ce qu’a indiqué Guirec Scolan, délégué syndical FGA-CFDT, à Agra Presse. Une réduction qui « équivaudrait sur la même période à la suppression de 133 équivalents temps plein ». L’agence précise encore : « selon la CFDT, de 669 salariés au 31 décembre 2018, les effectifs des chambres d’agriculture de la région Bretagne passeraient dans le projet présenté à 524 au 31 décembre 2021 ». Soit une perte de 145 postes en trois ans.

Dans Ouest France, André Sergent, le président de la chambre d’agriculture de Bretagne, parle pour sa part de supprimer 62 postes sur 626, soit 10% des effectifs, sans préciser à quelle date. Des départs en retraite et des reclassements sont prévus, « mais il y aura aussi des licenciements », a précisé le président le 21 novembre.

L’objectif est de redresser la barre financièrement. « Après un déficit budgétaire de 1,9 M€ prévu pour l’année 2019, le projet tablerait sur un budget en déficit d’1,7 M€ en 2020 puis en excédent d’1,2 M€ en 2021 », explique Agra Presse. Pour être adopté définitivement, le projet doit encore être validé en session par la chambre régionale, le 29 novembre prochain à Vannes. Le même jour, la CFDT appelle les salariés à la grève pour dénoncer « un projet politique ». Le syndicat menace d’initier une procédure de référé.

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
L'enjeu de l'éco-régime pour les agriculteurs français dans la réforme de la Pac
Les éco-régimes ont vocation à augmenter de manière significative le niveau des ambitions environnementales de la Pac. Ces aides…
Publicité