Aller au contenu principal

Organisation agricole
Des suppressions de postes annoncées dans les chambres d’agriculture en Bretagne

Il faut réduire la voilure et faire des économies. Pour répondre au constat de la cour des comptes en 2017 et à la demande du gouvernement faite aux chambres d’agriculture, le réseau breton a annoncé une baisse de ses effectifs.

Le budget alloué aux chambres d’agriculture est en baisse depuis 4 ans. En 2017, la Cour des comptes avait qualifié de « dispendieuse » leur gestion du personnel en conseillant au réseau de « revoir son organisation », rapporte Ouest France. Cet été, le ministre de l’Agriculture a annoncé une nouvelle baisse de budget. Le gouvernement a fait marche arrière mais « les chambres d’agriculture sont priées de se réformer et – surtout – de faire de sérieuses économies », dit encore le journal breton.

Message bien reçu en Bretagne où les chambres d’agriculture viennent de présenter un projet stratégique qui prévoirait la suppression de «145 postes » d’ici la fin de l’année 2021. C’est ce qu’a indiqué Guirec Scolan, délégué syndical FGA-CFDT, à Agra Presse. Une réduction qui « équivaudrait sur la même période à la suppression de 133 équivalents temps plein ». L’agence précise encore : « selon la CFDT, de 669 salariés au 31 décembre 2018, les effectifs des chambres d’agriculture de la région Bretagne passeraient dans le projet présenté à 524 au 31 décembre 2021 ». Soit une perte de 145 postes en trois ans.

Dans Ouest France, André Sergent, le président de la chambre d’agriculture de Bretagne, parle pour sa part de supprimer 62 postes sur 626, soit 10% des effectifs, sans préciser à quelle date. Des départs en retraite et des reclassements sont prévus, « mais il y aura aussi des licenciements », a précisé le président le 21 novembre.

L’objectif est de redresser la barre financièrement. « Après un déficit budgétaire de 1,9 M€ prévu pour l’année 2019, le projet tablerait sur un budget en déficit d’1,7 M€ en 2020 puis en excédent d’1,2 M€ en 2021 », explique Agra Presse. Pour être adopté définitivement, le projet doit encore être validé en session par la chambre régionale, le 29 novembre prochain à Vannes. Le même jour, la CFDT appelle les salariés à la grève pour dénoncer « un projet politique ». Le syndicat menace d’initier une procédure de référé.

Les plus lus

Photovoltaïque
Photovoltaïque : grosse inquiétude chez les agriculteurs face au projet de révision rétroactive des tarifs
Le gouvernement a mis en consultation le 2 juin un projet de révision tarifaire photovoltaïque qui menace de faillite plus de 500…
accident
Agriculteurs et accidents de la route : quels sont les comportements dangereux ?
En 2021, Assurance prévention a mené une enquête auprès des conducteurs de véhicules agricoles. Les chiffres qui s'en dégagent…
Lucie Lucas
La comédienne Lucie Lucas se met à nu pour défendre l'agriculture bio
Installée depuis 2019 en Bretagne dans une ferme en permaculture et engagée dans une liste aux régionales menée par Daniel Cueff…
Wazoo
« Boire un canon c’est sauver un vigneron », la chanson à boire de l’été ?
Après son album Agriculteurs paru en 2020, le groupe de folk festif auvergnat sort une chanson de soutien aux vignerons touchés…
Ouverture prochaine du marché français du cannabidiol et autres extraits de chanvre
Après de très nombreuses réunions entre les différentes administrations impliquées et l’UIVEC, la France va autoriser l’…
Eté
[Météo] Fort risque de sécheresse cet été sur une grande partie de la France
La situation des nappes risque de s’aggraver dans les semaines qui viennent dans plusieurs régions alors que l’été s’annonce plus…
Publicité