Aller au contenu principal

[Vidéo] Des EPI spécialement conçus pour les territoires d'Outre-Mer

Le challenge Epidom a permis de mettre au point des équipements de protection individuelle spécialement adaptés aux conditions climatiques des territoires d’Outre-Mer. Ces EPI protègent l’utilisateur de produits phytosanitaires tout en lui apportant un confort de travail malgré la chaleur et l'humidité. Une combinaison et un kit complet seront commercialisés courant 2021.

Les EPI (équipements de protection individuelle) proposés sur le marché ne sont très adaptés aux agriculteurs des départements d’Outre-Mer. Les utilisateurs de ces DOM souhaiteraient des équipements offrant confort et praticité sous leur climat tropical chaud et humide. Pour répondre à ces attentes, les ministères de l’Outremer et de l’Agriculture ont lancé en 2018 le challenge Epidom. Piloté depuis la Réunion par Qualitropic, le pôle de compétitivité des DOM, avec l’appui des instituts techniques agricoles, l’objectif était d’inciter les fabricants à concevoir des EPI adaptés au climat et aux cultures des DOM. Après deux ans d’études qui ont permis de réaliser des prototypes et de les tester sur le terrain, deux des neuf propositions vont être mises sur le marché.

Deux lauréats du challenge

Polyagri, une combinaison adaptée à tous types de traitement et conçue par le société française Ouvry est un des équipements retenus. Le grand lauréat de ce challenge est un kit complet de protection créé par la société brésilienne Protect EPI. L’ensemble se compose d’un poncho, d’un vêtement de protection et d’un vêtement de travail à porter sous l’EPI. Testé en conditions réelles, les agriculteurs ont constaté que ces équipements apportaient un gain en confort et en protection. Ces nouveaux EPI sont en cours de certification et seront disponibles sur le marché courant 2021.

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité