Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Demain l’@griculture comme une BD imaginée par des jeunes - ou pas

Demain, l’@griculture est le nom d’une BD futuriste qui se plonge dans un monde post-révolution numérique. Il est 7 h. L’assistant vocal vous souhaite une bonne journée. Mais comment va-t-elle se dérouler ?

Au départ, un concours ouvert aux élèves et étudiants de l’enseignement agricole. Le GIS Relance Agronomique et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont posé la question aux créateurs en herbe : à quoi ressemblera la journée d’un agriculteur dans un monde post-révolution numérique ?

« Robotisation, capteurs et agriculture de précision, gestion et partage des données, intelligence artificielle, réseaux sociaux numériques : les champs d’application de la révolution numérique en cours sont nombreux. À quoi les jeunes générations sont-elles sensibles ? Quel est leur regard ? Enthousiaste, inquiet, confiant, créatif ? ». Cette réflexion et ce questionnement des organismes scientifiques et instituts techniques ont été le moteur de cette initiative. Et c’est ainsi qu’ils ont écrit le début de l’histoire, celle d’une journée d’agriculteur ou d’agricultrice qui démarre, un morceau de quotidien.

Je me sers une tasse, l’assistant vocal démarre : « Bonjour, il est 7 h 00 ici et 14 h 30 sur votre fuseau horaire favori. Ici la journée sera belle, température moyenne de 34 degrés, vent modéré entre 25 à 30 km/h. Vos produits commercialisés hier se sont vendus à 103 % de la valeur estimée. Un seul problème technique cette nuit, une panne de capteur dans le secteur 8. Votre bulletin technique personnalisé est disponible. Passez une agréable journée, n’oubliez pas votre live programmé à 11 h 00 ».

A l’arrivée, 10 histoires choisies dont les planches BD font aujourd’hui l’objet d’un album publié par Educagri Editions. Des petites œuvres signées d'un seul auteur ou création collective pour certaines.

Leur imagination a permis à ces jeunes talents de poursuivre le début du récit qui leur était proposé, chacun à sa manière, dans son style propre.  Toutes les techniques étaient autorisées : crayon graphite, crayon à bille, feutre, plume, encre de couleur, gouache, aquarelle et même collage ou dessin assisté par ordinateur (DAO). Chaque projet devait être accompagné d’une page de présentation des idées clés et de la démarche.

La révolution numérique agricole est en marche. Mais de quoi sera fait le futur ? Difficile de prévoir tous les changements et les évolutions. L’avenir dira si ces histoires imaginaires étaient l’œuvre de visionnaires.

L'intégralité de la BD est disponible sur le site alim'agri et un album a été édité par Educagri Editions.

 

 

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité