Aller au contenu principal

Vente directe et Amap : une bande dessinée pour découvrir le métier

A l’heure où les agriculteurs et agricultrices cherchent à sécuriser leur commercialisation, les réseaux d’Amap peuvent être une alternative pour assurer un revenu en vente directe. Le mouvement vient de publier une bande dessinée pour découvrir et explorer ce modèle, de l’installation à la relation avec les consommateurs et consommatrices.

« Paysan-ne en Amap, pourquoi pas moi ? », c’est le titre de la nouvelle BD publiée par les Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne. Il y a deux ans, le réseau avait réalisé un premier ouvrage intitulé « Amapien-ne, pourquoi pas moi ? » qui s’adressait aux consommateurs. Cette fois, c’est vers les professionnels que se tourne ce nouveau tome. Comme dans la précédente édition, les dessins sont signés Jean Leveugle.

Amapien-ne, un métier à part entière

Au travers du récit de quatre paysan-ne-s, ou en passe de le devenir, de leurs productions et parcours bien différents, l’histoire montre comment se construit un autre rapport à l’agriculture et à l’alimentation. La bande dessinée apporte un « éclairage sur les propositions concrètes que portent les Amap pour répondre aux défis agricoles et alimentaires actuels : pré-financement de la récolte, co-production, solidarité, engagement… » indiquent les responsables du réseau. Les problématiques des Amap et de leurs réseaux y sont évoqués de façon humoristique pour faire écho à la convivialité et au lien social prônés par le modèle d’organisation.

« L’Amap, c’est bien plus qu’un panier de légumes » assure Elisabeth Carbone, secrétaire générale du Miramap, « c’est un métier à part entière ».

En pratique

Pour se procurer la BD, renseignements auprès des réseaux locaux des Amap. 

Un bon de commande est également disponible en ligne, à retourner par courrier accompagné du règlement.

La BD est diffusée au prix de 2 euros. Frais de port facturés en supplément.

La précédente édition « Amapien-ne, pourquoi pas moi ? » est disponible en version électronique.

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : attestation obligatoire à télécharger pour se déplacer sur et en dehors de l'exploitation
Pendant toute la durée du reconfinement, une attestation permanente de déplacement pour l’exploitant et les salariés est…
[Confinement] Les chasseurs demandent l’autorisation de chasser le grand gibier pour « mission de service public »
Le confinement est en vigueur depuis le 30 octobre mais peut-on chasser ou pendant cette période ? La Fédération nationale des…
Une réserve d’eau individuelle de 10 000 m3 chez un agriculteur irrigant en Limagne
Chez Mathieu Daim, agriculteur dans le Puy-de-Dôme, la construction d’une réserve d’eau de 10 000 m3 s’est achevée récemment. Une…
Confinement - une éleveuse refait le clip des « inconnus » sur sa ferme
Julie, étudiante et fille d’éleveur, aime rire et le fait savoir sur les réseaux sociaux. Depuis le confinement du mois de mars,…
Plan de relance : 1,2 milliard d’euros destiné à l'agriculture
Les agriculteurs vont être concernés par le Plan de relance du Gouvernement. Le volet « Transition agricole, alimentation et…
[VIDEO] "Ecologie de la diffamation, incantation et contre-vérités" : la coup de gueule du ministre de l'Agriculture sur les néonicotinoïdes
Le projet de loi sur la réintroduction des néonicotinoïdes de façon temporaire dans les cultures de betteraves a provoqué mardi…
Publicité