Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Arboriculture
Dans le Val-de-Loire, une récolte de poire qui s’annonce meilleure que l’an dernier

Dans le Val de Loire, les poires ont résisté aux coups de chaud de l’été et la cueillette de la Williams, une poire dite d’été, a démarré. Dans le Maine-et-Loire, Jean-Laurent Laval a le sourire. Il prévoit une meilleure récolte qu’en 2018.

© MPhotographe / flickr

« Du volume malgré une météo chaotique », c’est ainsi que se présente la récolte des poires dans le Maine-et-Loire. L’Anjou agricole a rencontré Jean-Laurent Laval aux Vergers du grand clos à Trélazé.  L’arboriculteur produit 10 ha de poires et 1 ha de pommes. « On débute la cueillette avec la Williams », explique-t-il. « Les calibres sont normaux et le taux de sucre satisfaisant grâce à l’ensoleillement, » précise encore le journal. Le volume, lui, s’annonce « meilleur que l’an dernier », malgré « les gelées du printemps et la sécheresse ». Le producteur se souvient de « la nuit du 3 au 4 avril » qui a été fatale avec un thermomètre descendu à – 3,2 °C. Mais malgré « des anneaux de gel sur certains fruits et beaucoup de perte en bas des arbres », la récolte s’annonce plus abondante qu’en 2018, année « sur une alternance négative ».

Le premier producteur mondial de poires est la Chine « où elle est cultivée depuis 6000 ans », avance la chaîne de radio France info qui relate aussi quelques histoires de ce fruit dont la forme a inspiré caricaturistes et constructeurs automobiles.

La France se classe au 14e rang mondial des producteurs de poires et au 6e rang européen derrière l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas, la Belgique et le Portugal. Environ 5968 ha de poires de table sont produits dans l’Hexagone pour une récolte française de 124 776 tonnes de poires (données SCEES 2012).

Les plus lus

Vignette
Le suicide des agriculteurs, réalité dans la vie et sur les écrans
La profession agricole est la plus touchée par le phénomène dramatique du suicide. Un fléau contre lequel des mesures de…
Vignette
Julia Landrieu interprète sa version agri de « Balance ton quoi »
Des cheveux longs blonds et une voix douce, comme la chanteuse Angèle. Alors pourquoi ne pas se lancer ? Sur Twitter, Julia…
Vignette
Trois poulaillers incendiés dans l'Orne et l'ombre des activistes anti-élevage
Ils étaient vides, heureusement. Trois poulaillers ont été incendiés dans la nuit du 16 au 17 septembre et les inscriptions…
Vignette
Sophie-Elodie, maraîchère candidate à « L’Amour est dans le pré »
Karine Le Marchand a rechaussé ses bottes et « L’Amour est dans le pré » est reparti pour un tour. Le très médiatique show…
Vignette
L’attrait pour les médecines alternatives rend nécessaire une évolution du cadre réglementaire
Les médecines alternatives en santé animale séduisent de plus en plus vétérinaires et éleveurs. Les formations se développent.…
Vignette
Cognac - Un marché basé sur l’export qui continue à progresser
Le cognac est un produit haut de gamme qui fait le prestige de la France… à l’étranger. 98 % du spiritueux charentais est vendu…
Publicité