Aller au contenu principal
Font Size

Dans l’Ain et le Morbihan, une campagne de recensement collaboratif des bornes cadastrales

Les bornes cadastrales marquent les limites de propriété. Pour l’Institut national de l’information géographique et forestière , elles constituent des repères géographiques précieux mais ce patrimoine est en péril. Il est fréquent qu’elles soient déplacées, enfouies ou cassées. L'IGN souhaite donc les recenser et lance une campagne collaborative dans les départements de l’Ain et du Morbihan, de juin à septembre. Propriétaires, agriculteurs, maires, membres d’associations… sont invités à y participer en utilisant l’application Aléa.

Les bornes cadastrales matérialisent les limites de propriété et sont donc indispensables pour améliorer la précision géographique du cadastre. A l’origine, ces repères étaient en pierre, ils sont désormais « en résine de béton, en métal ou en plastique », précise l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). En connaissant la position géographique de ces bornes, les limites des parcelles peuvent être « remises en cohérence » avec les images aériennes du territoire prises par l’IGN. Malheureusement, il est quelquefois difficile de repérer ces bornes. Elles peuvent être enfouies sous la végétation, cassées par des travaux agricoles ou d’entretien de la voirie, voire même déplacées. « L’identification de leur position requiert ainsi une connaissance fine du terrain ».

Borne

Une campagne de localisation des bornes cadastrales

Pour mieux les répertorier, l’IGN lance une campagne de recensement collaboratif. Propriétaires, agriculteurs, maires, membres d’associations… Tous sont sollicités pour participer et pour cela l’IGN met à leur disposition un outil numérique : l’application Aléa qui permet de localiser ces bornes en les photographiant.

L'appli Aléa est disponible gratuitement sur Google Play et l'App Store.

L’inventaire collaboratif de ces précieux « points de calage » va se dérouler de juin à septembre dans les départements de l’Ain et du Morbihan. L’objectif est de contribuer ainsi à « l’amélioration du géo-référencement cadastral ainsi qu’à la sauvegarde d’un précieux patrimoine », explique l’IGN.

Aléa

Un inventaire en trois étapes

1 – La localisation des bornes, notamment des plus anciennes souvent enfouies, cassées parfois mais ayant résisté à l’épreuve du temps. Votre participation est essentielle à ce stade !
 2 – Le positionnement GPS précis des bornes inventoriées : en suivant vos signalements, un géomètre pourra se rendre sur le terrain pour déterminer très précisément leur emplacement.
3 – La mise à jour des bases de données et de la cartographie IGN.

 

Lire aussi « Ensemble, localisons les bornes cadastrales »

Les plus lus

[Vidéo] Un record pour le prix de l'agneau
La première semaine de juin, le prix de l'agneau a atteint 6,56 €/kg, selon l'Institut de l'élevage. Soit une hausse de +9% par…
Météo - Emmanuel Buisson de Weather Measures : « vers un été un peu plus chaud que la normale avec une grande instabilité »
La pluie est revenue mais suffira-t-elle à éloigner le spectre d’une sécheresse ou d’une canicule pour 2020. Comment se présente…
[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs
La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF…
Crédits carbone : un premier contrat signé dans le secteur agricole
Le paiement des agriculteurs pour service environnemental rendu, les PSE, c’est parti ! Un premier contrat de vente de CO2 a été…
[Déconfinement] Les enfants d'agriculteurs auraient dû être « prioritaires » pour le retour à l'école ?
Le 22 juin, tous les élèves scolarisés en France, de la maternelle au collège, vont retrouver le chemin de l’école. Ainsi en a…
Protéger les jeunes bovins des fortes chaleurs 
Bovins Viande
Le bardage bois amovible ou le filet brise-vent représente un bon compromis entre investissement et efficacité pour ménager une…
Publicité