Aller au contenu principal

Crise agricole : le bilan des promesses de Gabriel Attal

A 6 jours du lancement du Salon de l’agriculture, le point sur les mesures annoncées et mises en place par le gouvernement.

Le Premier ministre Gabriel Attal en visite dans une exploitation de la Marne jeudi 15 février 2024.
Gabriel Attal en visite dans une exploitation de la Marne jeudi 15 février 2024.
© Capture vidéo - FDSEA de la Marne

 

Le 15 février, Gabriel Attal visitait une exploitation agricole dans la Marne, à Janvilliers. Dans une séquence largement reprise sur les réseaux sociaux, une éleveuse évoque avec émotion ses difficultés économiques : « il faut trouver une solution, nous les petites exploitations, on craque et on a besoin de vous, on a besoin d’aide. » 

 

🚜 "Nous, les petites exploitations, on craque": le Premier ministre Gabriel Attal est interpellé par une agricultrice en pleurs dès son arrivée dans une exploitation de la Marne, à dix jours du Salon de l'agriculture #AFPVertical ⤵️ pic.twitter.com/hPVg1NS6Cx

— Agence France-Presse (@afpfr) February 15, 2024

La profession reste mobilisée. Interviewé sur Europe 1 ce lundi 19 février, Arnaud Rousseau prévient, "la colère est toujours là". "Nous avons suspendu le mouvement de terrain pour travailler à faire bouger les lignes. Maintenant, on arrive dans le temps ou on attend la décision publique. C’est très déterminés qu’on va aller voir Emmanuel macron demain avec  les Jeunes agriculteurs". 

 

Lire aussi : Crise agricole : 5 annonces du gouvernement

 

Simplification administrative en agriculture

 

Le 26 janvier, bottes aux pieds, Gabriel Attal avait annoncé un « choc de simplification » et enjoint les préfets à faire des propositions concrètes avant le Salon de l’agriculture. Depuis, 60 arrêtés préfectoraux ont ainsi pu être modifiés ou sont en cours de modification. 900 propositions ont été remontées et en cours de discussion.

Par ailleurs, depuis le 11 février, la dérogation sur les jachères a été reconduite avec application immédiate. Et depuis le 1er février, un décret permet de simplifier la procédure pour curer les cours d’eau.

Lire aussi : Jachère 2024 : la dérogation et ses nouvelles conditions publiées par Bruxelles

Plusieurs décrets ont été remis au Conseil d‘État, notamment, la simplification du contentieux agricole avec la réduction des délais de recours de 4 à 2 mois et la suppression d’un niveau de juridiction sur l’eau.

 

 

MHE : certaines aides déjà versées

 

Ouverts depuis le 5 février, les guichets pour les subventions de la MHE ont déjà reçu « plusieurs dossiers pour des montant de plusieurs dizaines de milliers d’euros d’aide versées dès cette semaine », assure le service de presse du Premier ministre, jeudi 12 février. Il rappelle qu’une enveloppe complémentaire de 50 millions d’euros est mise à disposition des éleveurs.

Lire aussi : MHE : les critères d’éligibilité pour bénéficier de l’aide d’urgence sont précisés par décret

 

3,9 millions d’euros payés aux agriculteurs du Nord

Annoncé le 26 janvier par Gabriel Attal, le fonds d’urgence a permis de débloquer 3,9 M€ pour 254 exploitations touchés par les inondations dans le Nord. Par ailleurs, 313 dossiers ont d’ores et déjà été déposés pour une demande de 14 M€ dans les régions touchés par les tempêtes Ciaran et Domingos, Hauts-de-France, Bretagne et Manche.

 

Renouvellement des générations : prêts garantis par l'État et loi

Parmi les mesures en faveur du renouvellement des générations : une enveloppe de 2 milliards d’euros pour abonder des prêts garantis par l’État pour les nouveaux installés

Le premier ministre s’est engagé à inscrire dans la loi 3 mesures de rehaussement de seuils d’exonérations lors d’une transmission en vue d’une installation. Il s’agit de l’exonération de plus-value de transmission d’entreprise individuelle, des droits de succession et donation en cas de transmission de biens ruraux donnés à bail à long terme et de parts de groupement fonciers agricoles et enfin, du régime de plus-value en cas de retraite. Il annonce aussi une mesure supplémentaire de crédit d’impôt, encore en cours d’élaboration. Il souhaite enfin inscrire dans la loi l’importance de l’enjeu de renouvellement des générations.

 

Fonds exceptionnel en viticulture

En viticulture, un fonds exceptionnel de 80 millions d’euros s’ajoute aux aides structurelles d’aide à l’arrachage de 150 M€ sur 2024 et 2025

Lire aussi : Fonds d’urgence viticole : attention, les délais sont serrés !

50 millions d'euros supplémentaires pour la bio

50 M€ supplémentaires ont été promis en faveur de l’agriculture biologique, selon des modalités concertées avec les exploitants, en sus des montants déjà prévus pour l’agriculture biologique.

A lire : Crise du bio : « Notre objectif c’est qu’il n’y ait pas de déconversions »

 

Plus loin

Contestations agricoles : « Nous sommes prêts à repartir au combat » explique cet éleveur de volailles

« La colère est toujours vive » prévient Arnaud Rousseau avant le salon de l’Agriculture

 

Les plus lus

Moisson de nuit dans l'Indre
Les agriculteurs travaillent 20 heures de plus par semaine que les autres professions

Sans surprise, une enquête de l’Insee montre que la profession agricole est celle qui effectue le plus d’heures de travail par…

Vaches laitières près d'un parc éolien
Quel impact des champs électromagnétiques sur les élevages ? Une enquête inédite publiée

Objet de débats passionnés depuis plusieurs dizaines d’années, la question de l’impact sur les activités d’élevage des…

Pierre Delorme montre la température négative sur un thermomètre
Episode de gel : « ce petit négatif c’est la sanction qui ruine tout », témoigne un agriculteur

Des épisodes de gel sont prévus jusqu’à mercredi. Les premiers agriculteurs et viticulteurs touchés expriment leur désarroi.…

Gabriel Attal avec Marc Fesneau faisant un selfie au Pirou dans la Manche.
Gabriel Attal espère clore la crise agricole avec de nouvelles mesures de trésorerie et de fiscalité

Deux mois après le Salon de l’agriculture, le Premier ministre révèle ce samedi 27 avril un nouveau train de mesures en faveur…

Marc Fesneau prend la parole aux Controverses de l'agriculture en 2023.
Les quatre axes du nouveau plan Ecophyto

Dans une interview, le ministre de l'Agriculture a détaillé les mesures du futur plan Écophyto : indicateur HRI1, 150 millions…

Table de la réunion à l'Elysée jeudi 2 mai 2024 avec Emmanuel Macron, des ministres et la profession agricole, syndicats, coopération, chambres d'agriculture
Que faut-il retenir de la rencontre entre Emmanuel Macron et la profession agricole ?

Le président de la République a reçu la profession agricole (syndicats, coopération et chambres d'agriculture) jeudi 2 mai à l…

Publicité