Aller au contenu principal

[Coronavirus] Agriculteurs et jeunes entreprises du secteur de l’alimentation dans un élan de solidarité face à la crise du Covid-19

Dons alimentaires, fabrication de visières de protection, distribution de repas… Les agriculteurs, les jeunes entreprises, les chefs cuisiniers et les généreux donateurs… Tous participent dans un grand élan à soutenir le personnel soignant et les plus démunis.  #solidaritéCovid-19

Ils continuent à produire pour nourrir les Français et le président Macron leur a rendu hommage lors de son déplacement en Bretagne le 22 avril. Mais les agriculteurs se montrent aussi solidaires pendant cette période de confinement.Ils prouvent leur générosité en participant par exemple aux dons alimentaires du réseau Solaal avec leurs produits invendus pour aider les plus démunis. Les Jeunes Agriculteurs de différentes régions sont eux aussi à la base d’initiatives. L’Action agricole picarde relate comment les JA d’Hornoy-Oisemont dans la Somme se sont impliqués durant la crise du Covid-19.

Des visières de protection fabriquées avec une imprimante 3D

Le vice-président du syndicat du canton, Alexandre Lesot, « fabrique depuis plusieurs jours ces fameuses visières qui s'ajoutent à l'équipement de base contre la contamination par le Covid-19 », rapporte le journal agricole picard. « Ses outils ? Des bobines de film plastique et des baguettes de reliure également en plastique et une imprimante 3D », précise Vincent Fermon, auteur de l’article.

Lire l’intégralité de l’article « Des JA inventifs et généreux face au Covid-19 » dans l’Action agricole picarde.

Certains établissements scolaires de la région participent aussi à cette fabrication d’équipements. L’Action agricole picarde donne en exemple le Lycée Paul Langevin de Beauvais (60) où « plus de 1500 visières ont été conçues, fabriquées et distribuées aux Ehpad et établissements de soins, grâce à des imprimantes 3D ».

Les Jeunes Agriculteurs du Pays de Fougères, en Ille-et-Vilaine, manifestent aussi sur Twitter leur soutien aux soignants de leur territoire.

3500 repas livrés chaque jour dans 30 hôpitaux franciliens

En Ile-de-France, l’opération « Des repas pour nos soignants » du « Collectif solidaire » atteint « des niveaux records » assure Terra. La collecte de fonds orchestrée par la plateforme de financement participatif MiiMosa, a permis de récolter 125 000 €, une somme représentant plus de 50 000 repas livrés aux soignants. Chaque jour, 3500 repas sont livrés dans 30 hôpitaux franciliens. De nombreuses startups des secteurs de l’agriculture et de l’alimentation se sont fédérées autour de ce projet.

Lire intégralité de l’article « La collecte solidaire ‘ Des repas pour nos soignants ’ passe le cap des 50 000 repas livrés ! » dans Terra.

Lire aussi [Coronavirus] Avec son imprimante 3D, le lycée agricole de Vire fournit des masques aux soignants.

 

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité