Aller au contenu principal

[VIDEO partenaire] Kärcher - TMS : « la nouvelle poignée de mon Kärcher limite la fatigue »

Sébastien Deneux, agriculteur à Rouge en Loire-Atlantique, cherche à limiter la pénibilité de son travail. Un souci qui guide ses investissements. Parmi les efforts physiques récurrents : le nettoyage de sa salle de traite et de ses engins agricoles. Choisir un Kärcher adapté à son besoin et munie d’une poignée Easy !Force lui apporte plus de confort au quotidien.

Le confort, c’est aussi de la productivité en plus », résume Sébastien Deneux. Pour cet éleveur laitier, cette préoccupation débute dès la salle de traite. L’agriculteur a choisi d’y conserver le béton brut. Il limite ainsi les glissades de ses vaches. Se pose cependant la question du nettoyage. Sébastien Deneux a choisi un Kärcher HD 10/25-4SX+. Soit un nettoyeur haute pression avec un débit de 1 000 l/h et une pression de 250 bars. « Pression, débit et budget : c’est le bon compromis. Cette puissance me permet d’arracher les déjections collées. On évacue aussi plus facilement les déchets. J’avais tenté un nettoyeur plus faible, mais mon utilisation quotidienne est trop intensive. Je mettais plus du double de temps pour le même travail », témoigne Sébastien Deneux.

L’épandeur à fumier : une journée de nettoyage

Sébastien Deneux

L’éleveur utilise également son Kärcher pour nettoyer ses engins agricoles. « Certaines journées sont particulièrement intensives. Par exemple, il me faut une journée pour laver l’épandeur à fumier. » Pour répondre aux exigences de son usage régulier, le Kärcher HD 10/25-4SX+ de Sébastien Deneux est équipé d’un moteur à refroidissement par eau. Ce système hermétique permet de travailler dans des milieux poussiéreux. Le moteur n’aspire ni gaz, ni particules agressives.

Une nouvelle poignée plus confortable : « ce n’est pas du marketing »

Sébastien Deneux manipule les machines Kärcher depuis 1991. Le modèle, acquis par son père, est d’ailleurs toujours en état de marche. « On peut l’entretenir car on trouve toujours les pièces de rechange. C’est appréciable », souligne l’agriculteur. Si la fiabilité reste au rendez-vous, le confort de travail a évolué. Le monde agricole prête plus attention aux troubles musculosquelettiques (TMS). La nouvelle poignée Easy!Force répond à ce besoin. Le jet n’est plus actionné par les doigts mais par la paume de la main. « L’Easy!Force apporte une réelle amélioration et mérite d’être essayée. Ce n’est pas du marketing. Je sens nettement moins les à-coups quand j’enclenche la gâchette. On n’a pas le coup de bélier. J’ai moins mal aux épaules et je fais moins de pauses. » À noter, cette nouvelle poignée EASY!Force s’adapte également sur les anciens modèles y compris le HDS 890.

Kärcher propose « une solution globale »

La marque Kärcher met en avant une solution globale, qui ne se limite pas au nettoyeur haute pression. Outre la poignée Easy!Force, la marque propose une série d’accessoires à destination des agriculteurs : rotabuse, désinfectants, détergents pour l’élevage ou pour le dégraissage des machines. Cette liste non exhaustive permet de s’adapter aux nombreux besoins du monde agricole.

Avis d’expert : Sébastien Large, chef de produit nettoyeur haute pression
Sébatsien Large
« Des tensions musculaires réduites jusqu’à 60 % »

Concrètement, comment la poignée Easy!Force réduit-elle les TMS ?
La poignée Easy!Force permet de réduire les tensions musculaires de 60 % sur la main et 30 % sur l’épaule et le bras. La gâchette a été placée à l’arrière de la poignée. Les doigts sont complètement libérés lors du travail et servent uniquement à débloquer la sécurité. On atténue ainsi l’effet de recul.
Schéma Kärcher

La poignée dispose aussi de l’Easy!Lock. Quel est son rôle ?
Le montage des accessoires sur la poignée est simple et 5 fois plus rapide qu’avec un raccord vissé classique (brevet Kärcher). Il suffit d’un tour complet à 360°pour connecter les accessoires entre eux.

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
L'enjeu de l'éco-régime pour les agriculteurs français dans la réforme de la Pac
Les éco-régimes ont vocation à augmenter de manière significative le niveau des ambitions environnementales de la Pac. Ces aides…
Publicité