Aller au contenu principal

[Confinement] Les chasseurs demandent l’autorisation de chasser le grand gibier pour « mission de service public »

Le confinement est en vigueur depuis le 30 octobre mais peut-on chasser ou pendant cette période ? La Fédération nationale des chasseurs (FNC) a engagé des négociations auprès des préfets pour obtenir des « mesures dérogatoires » permettant de réguler le grand gibier. Une « mission de service public », estiment les chasseurs.

Les mesures générales liées au nouveau confinement sont parues dans un décret du JO le 30 octobre 2020. Dans ce texte, pas de mention spécifique pour la pratique de la chasse. La Fédération nationale des chasseurs (FNC) « n’a pas communiqué depuis l’entrée en vigueur de ce nouveau confinement » en raison de ce manque de clarté pour la pratique de la chasse. « Certaines des activités justifiant un déplacement dérogatoire n’étaient pas clarifiées par les pouvoirs publics », commente la fédération sur son site.

Le ministère de la Transition écologique » a publié un communiqué de presse le 1er novembre précisant « les modalités d’action sur la faune sauvage ». Le texte diffusé rappelle que « les déplacements et les activités non essentiels sont interdits, sauf dérogation et sur demande de l’autorité administrative pour des raisons d’intérêt général ». Il indique aussi que « c’est dans ce cadre que seront organisées, sous le contrôle des préfets de département, des actions de régulation de la faune sauvage susceptible d’occasionner des dégâts aux cultures et aux forêts, et dont la population doit être régulée. C’est notamment le cas des populations de sangliers et de chevreuils. »

 

Lire aussi « Confinement ou pas, les sangliers s’en donnent à cœur joie » dans l’Action agricole picarde.

Une chasse au grand gibier arbitrée par le préfet dans chaque territoire

La FNC veut négocier des « mesures dérogatoires » permettant de réguler le grand gibier (cerfs, biches, daims, chevreuils, sangliers...), avec des contraintes spécifiques liées au confinement. Il s’agit d’une « mission de service public réalisée par les chasseurs », estime la FNC. Les discussions sont engagées au sein des CDCFS (Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage) « afin que chaque préfet puisse arbitrer en fonction des spécificités de son territoire », précise la fédération.

La fédération précise par ailleurs que l’Office français de la biodiversité (OFB) est en mesure de faire passer les examens du permis de chasser pendant le confinement.

Lire aussi « Dégâts de sanglier : un fléau croissant difficile à endiguer en grandes cultures » dans Réussir Grandes Cultures.

Lire aussi « Chasse et confinement : des précisions sur ce qui pourra être demandé aux préfets » dans l’Action agricole picarde.

 

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : attestation obligatoire à télécharger pour se déplacer sur et en dehors de l'exploitation
Pendant toute la durée du reconfinement, une attestation permanente de déplacement pour l’exploitant et les salariés est…
[Confinement] Les chasseurs demandent l’autorisation de chasser le grand gibier pour « mission de service public »
Le confinement est en vigueur depuis le 30 octobre mais peut-on chasser ou pendant cette période ? La Fédération nationale des…
Une réserve d’eau individuelle de 10 000 m3 chez un agriculteur irrigant en Limagne
Chez Mathieu Daim, agriculteur dans le Puy-de-Dôme, la construction d’une réserve d’eau de 10 000 m3 s’est achevée récemment. Une…
Confinement - une éleveuse refait le clip des « inconnus » sur sa ferme
Julie, étudiante et fille d’éleveur, aime rire et le fait savoir sur les réseaux sociaux. Depuis le confinement du mois de mars,…
Plan de relance : 1,2 milliard d’euros destiné à l'agriculture
Les agriculteurs vont être concernés par le Plan de relance du Gouvernement. Le volet « Transition agricole, alimentation et…
[VIDEO] "Ecologie de la diffamation, incantation et contre-vérités" : la coup de gueule du ministre de l'Agriculture sur les néonicotinoïdes
Le projet de loi sur la réintroduction des néonicotinoïdes de façon temporaire dans les cultures de betteraves a provoqué mardi…
Publicité