Aller au contenu principal
Font Size

Agriculture et gastronomie
Concours Graines d’agriculteurs – Plus que quelques jours pour voter

Ils défendent tous leur projet alliant agriculture et gastronomie. Pour les 10 finalistes du concours « Graines d’agriculteurs », la fin du parcours est proche. Les deux vainqueurs recevront leurs prix aux Terres de Jim début septembre. Le public peut participer au rush final en votant jusqu’au 31 août.

© www.demainjeseraipaysan.fr

Le concours existe depuis 2011 et il s’appelle « Graines d’agriculteurs ».  Organisé par « Demain je serai paysan », un regroupement d’acteurs de l’installation en agriculture (1), il récompense chaque année des projets innovants d’agriculteurs récemment installés. « Graines d’Agriculteurs vise à encourager le sens de l’entreprenariat agricole, la vision à long terme, la démarche durable, l’inventivité et l’innovation », expliquent les organisateurs. L’idée est donc de mettre en avant des expériences qui peuvent « servir de référence à d’autres ».  En 2019, le thème du challenge est la gastronomie.

Les candidatures sont ouvertes de janvier à mars. En mai, le jury sélectionne 10 finalistes. Et en juillet-août, le public peut voter pour son agriculteur ou son agricultrice préféré(e). Il ne reste donc plus qu’une dizaine de jours pour découvrir ces jeunes talents, choisir et se prononcer.

Ophélie Le Goff, installée à Plouhinec dans le Finistère, est une des dix candidatures finalistes retenues parmi une soixantaine de dossiers. L’agricultrice bretonne élèves des vaches Jersiaises et Prim’Holstein et transforme une bonne partie du lait en glaces, beurre, yaourts à boire ou fromage.

« La vente se fait à la ferme, quatre fois par semaine, dans des magasins de producteurs, des restaurants, des écoles... », détaille Terra qui retrace le parcours de l’éleveuse. « Dans cette zone très touristique du Sud Finistère, la clientèle de particuliers augmente en été », ajoute le journal.

Le projet qu'elle porte pour le concours est donc d’améliorer encore l'accueil des consommateurs sur son exploitation.

 

 

Dans le Tarn, une autre éleveuse, de chèvres cette fois, fait aussi partie des finalistes. Son activité de commercialisation de viande caprine en circuit court a séduit les membres du jury. La jeune femme de 27 ans est installée avec son mari depuis 2015. Merguez et autres pâtés réalisés par le couple sont à découvrir sur le site « Demain je serai paysan ».

A la page du concours, Julie, viticultrice de 31 ans installée en Gironde avec son compagnon, présente, elle,  ses projets de "bar éphémère", de chambres d’hôtes et de salle d’apprentissage œnologique.

Et le concours se décline aussi au masculin. Morgan dans l’Ain, Franck dans le Loiret, Adrien dans le Gard, Matthias en Côte-d’Or, Victor dans le Cher, Etienne dans la Somme et Rémi dans le Nord ont tous à cœur de remporter le prix en faisant découvrir leur activité autour de la gastronomie.

A l’issue de la compétition, deux gagnants vont remporter un chèque de 3000 euros. La remise des prix aura lieu lors des Terres de Jim en Haute-Loire. Les candidats n’ont pas encore fait le plein de votes. Ils comptent sur les derniers clics… Le 1er septembre, il sera trop tard.

 

(1) Chambres d’Agriculture, Crédit Agricole, Gaec & Sociétés, Groupama, Jeunes Agriculteurs, MFR, MSA, PleinChamp.com, Safer, Service de Remplacement et Vivea.

Les plus lus

[Vidéo] Un record pour le prix de l'agneau
La première semaine de juin, le prix de l'agneau a atteint 6,56 €/kg, selon l'Institut de l'élevage. Soit une hausse de +9% par…
Météo - Emmanuel Buisson de Weather Measures : « vers un été un peu plus chaud que la normale avec une grande instabilité »
La pluie est revenue mais suffira-t-elle à éloigner le spectre d’une sécheresse ou d’une canicule pour 2020. Comment se présente…
[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs
La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF…
Crédits carbone : un premier contrat signé dans le secteur agricole
Le paiement des agriculteurs pour service environnemental rendu, les PSE, c’est parti ! Un premier contrat de vente de CO2 a été…
[Déconfinement] Les enfants d'agriculteurs auraient dû être « prioritaires » pour le retour à l'école ?
Le 22 juin, tous les élèves scolarisés en France, de la maternelle au collège, vont retrouver le chemin de l’école. Ainsi en a…
Protéger les jeunes bovins des fortes chaleurs 
Bovins Viande
Le bardage bois amovible ou le filet brise-vent représente un bon compromis entre investissement et efficacité pour ménager une…
Publicité