Aller au contenu principal

Communication
Comment Nestlé explique l’agriculture régénératrice dans le jeu vidéo Minecraft

Afin de toucher ses nouveaux consommateurs, Nestlé France a décidé de leur parler de ses engagements en matière d’agriculture régénératrice sur le jeu d’aventure « bac à sable ».

Le 10 novembre, l’espace Farmtopia ouvrira sur le jeu vidéo Minecraft aux 100 millions de joueurs dans le monde. La spécificité de ce nouveau serveur : créé à l’initiative de Nestlé France, avec l’aide de l’équipe NewHeaven, il parle de l’agriculture régénératrice en expliquant de façon ludique l’agroforesterie et les sols vivants.

« L’idée est née d’un challenge interne, InGenius. Elle a été proposée par de jeunes salariés », explique Mathieu Ovaert, chief digital officer de Nestlé France.
 

Objectif : parler aux nouveaux consommateurs

L’objectif de la marque : parler aux nouveaux consommateurs qui ne regardent pas la télévision. « Les jeux vidéo représentent un marché de 300 milliards d’euros dans le monde, soit plus que les industries de la musique et du cinéma réunis », pointe Mathieu Ovaert. « Aujourd’hui 80% des 15-35 ans jouent aux jeux vidéo. Et sur Minecraft la cible est même un peu plus âgée, entre 25 et 45 ans, soit notre cœur de cible ».

Pour parler aux jeunes générations, Nestlé mise sur ses engagements en matière de développement durable et notamment envers l’agricultrice régénératrice avec l’objectif annoncé pour l’ensemble du groupe de sourcer 20% de ses ingrédients-clés (céréales, betteraves, pommes de terre, légumes…) en agriculture régénératrice d’ici 2025, part portée à 50% d’ici à 2030. En avance sur ce domaine, la France a été choisie comme pays pilote par le groupe suisse pour porter ce projet au niveau du groupe.

L’agroforesterie et la gestion des sols expliqués de manière ludique

Concrètement dans le serveur Farmtopia, les joueurs de Minecraft seront invités à explorer deux premiers plateaux de jeux sur deux pratiques phare de l’agriculture régénératrice :

  • La gestion des sols
  • L’agroforesterie
L'agroforesterie expliqué par Minecraft
© Farmtopia


Au niveau de ces plateaux, les joueurs pourront rencontrer virtuellement des agriculteurs et répondre à des questions sur l’agriculture régénératrice. Une fois cette phase d’apprentissage passée, ils pourront se doter de leur propre ferme virtuelle et gagneront des points à travers l’accomplissement des missions proposées.

Farmtopia explique l'agroforesterie
© Nathalie Marchand

Plus il y aura de joueurs à Farmtopia plus Nestlé financera la plantation de haies

Des points qui se convertiront dans la vie réelle, par la mise en place d’actions de Nestlé France sur le terrain. « Au bout de 40 000 points gagnés par la communauté Farmtopia 12 000 haies seront plantées par Nestlé France, 10 000 haies supplémentaires seront plantées une fois le cap de 80 000 points atteints », explique Mathieu Ovaert. Au-delà des 120 000 points, l’industriel s’engage à aider la transition de 150 agriculteurs des Hauts-de-France vers l’agriculture régénératrice (en lien avec l’ONG Fondation Earthworm).

Déjà traduit en anglais, le jeu devrait être dans un second temps déployé hors de France.
 

Le jeu va directement parler à la communauté Minecraft, assure Bichard

Bichard, étudiant infirmier et streamer depuis trois ans aux 132 000 abonnés sur twitch et 92 000 abonnés sur Youtube, va lancer le jeu jeudi 10 novembre sur les réseaux. « Le premier facteur qui amène les gens à l’hôpital c’est l’environnement, le fait d’agir avec Farmtopia m’intéresse beaucoup. J’ai hâte de lancer le jeu qui va directement parler à la communauté Minecraft », a déclaré le jeune gamer lors de la présentation du jeu à la presse le 8 novembre dans les locaux de Nestlé à Issy-les-Moulineaux.

Mathieu Oveart (Nestlé France) et le streamer Bichard
Mathieu Ovaert, chief digital officer de Nestlé France, et le gamer Bichard dans les locaux de Nestlé France.
© Nathalie Marchand

Après le lancement du serveur Farmtopia, Nestlé France et NewHeaven vont pouvoir poursuivre l’échange avec les joueurs à travers la mise en place d’un forum sur l’application Discord.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Alexis Le Rossignol, dans la campagne
Alexis Le Rossignol, humoriste France Inter inspiré du bon sens paysan
Auteur d’une chronique humoristique chaque semaine sur France Inter, Alexis Le Rossignol aime à parler du monde rural et nous…
Publicité