Aller au contenu principal

Comment le revenu moyen des agriculteurs européens a évolué depuis 2013 ?

Le revenu moyen agricole par actif dans l’Union européenne a crû de 56% depuis 2013 pour atteindre 28 800 euros en 2021, selon un rapport de la Commission européenne sur l’économie agricole. Retrouvez les détails de la publication à partir des données RICA 2021.

Tracteur dans un champ
Entre 2020 et 2021, Les exploitations de grandes cultures ont quant à elles affiché une hausse de revenu moyen de 21,6%, bien supérieure à celle des coûts des intrants (+7,6%).
© Pixabay

En 2021, le revenu agricole moyen par actif dans l'Union européenne s'est élevé à 28 800 euros. Un chiffre en augmentation constante au cours de la dernière décennie, à l’exception d’un ralentissement observé en 2020 lors de la crise du Covid.

Un revenu agricole européen moyen en hausse de 56% entre 2013 et 2021

Le revenu agricole moyen par actif de l’UE de 2021 est ainsi en hausse 56 % par rapport à celui de 2013, une progression dépassant de loin l’inflation au cours de la même période (9,4%). Entre 2020 et 2021, le revenu agricole européen par actif a crû de 13,6%. Tels sont les chiffres mis en avant dans un récent rapport de la Commission européenne présentant les principaux résultats du Réseau d’information comptable agricole (RICA) pour 2021 qui se base sur un échantillon de 80 000 exploitations agricoles représentatif dans l’Union européenne.

Evolution du revenu agricole moyen par actif dans l’Union européenne

Courbe de l'évolution du revenu moyen agricole par actif dans l'Union européenne

Source : RICA 2021

Lire aussi : Surface agricole utile, dette, capitaux, revenus… : comment la ferme française se situe par rapport à ses voisines européennes ?

« La tendance à la hausse du revenu agricole par actif depuis 2013 peut être attribuée d’une part à une croissance plus rapide de la valeur de la production que la croissance des coûts, conduisant à un revenu total par exploitation plus élevé, et d'autre part à un diminution du nombre d’ouvriers agricoles », commente la note de la Commission européenne.
 

Les revenus agricoles les plus élevés au nord de l’Europe

La partie nord-ouest de l'Union européenne (Danemark, Allemagne de l'Ouest, Pays-Bas et nord de la France) dispose des revenus par actif les plus élevés, tandis que la partie orientale (Roumanie, Slovénie, Croatie et Pologne orientale) a enregistré les plus bas revenus moyens agricoles.

En 2021, les 10 % des exploitations agricoles européennes ayant les revenus les plus élevés ont enregistré plus de 61 500 euros par actif, tandis que les 10 % les plus pauvres atteignaient tout juste le seuil de rentabilité (avec moins de 800 euros par travailleur en moyenne). 

Carte du revenu moyen agricole par actif en 2021 dans l’Union européenne

Carte du revenu agricole moyen par actif dans l'Union européenne

Source : RICA 2021

 

Lire aussi : Recensement agricole : portrait de l’agriculture française en 2020

Toutes les filières agricoles en hausse sauf le porc et la volaille

Entre 2020 et 2021, toutes les filières agricoles ont enregistré une augmentation du revenu moyen par actif à l’exception des filières porc et volaille en recul de 11,3%. Toutefois la Commission européenne souligne dans sa note que les revenus des exploitations spécialisées en porc et en volaille restent parmi les plus élevés avec une moyenne de 43 400 euros de revenu par actif.

En 2021, les exploitations laitières européennes ont vu leur revenu moyen progressé de 31 900 à 34 200 euros par actif.

Les exploitations de grandes cultures ont quant à elles affiché une hausse de revenu moyen de 21,6%, bien supérieure à celle des coûts des intrants (+7,6%), grâce « à une bonne récolte et une augmentation des prix », selon la note de la Commission européenne.

Revenu moyen agricole par actif dans l'Union européenne par secteur d'activité

Revenu moyen agricole par actif dans l'Union européenne par type d'activité

Source : RICA 2021

De grandes exploitations européennes plus rentables

Les plus grandes exploitations voient leurs coûts plus élevés par hectare compensés par une production plus importante, ce qui se traduit par une meilleure rentabilité, souligne le rapport de la Commission européenne. Les fermes de plus petite taille économique sont concentrées en Pologne et en Roumanie, tandis que les plus grandes – d’un point de vue économique – se situent en Allemagne et en France, et sont spécialisées en porc ou volaille, précise également le texte.

Lire aussi : Résultats économiques de l’agriculture française : une hausse de 11,5% en trompe-l’œil

Les plus lus

Paysage agricole
Quel prix des terres agricoles en 2023 ?

Après deux années de progression, le marché foncier agricole s’est stabilisé en 2023 avec des surfaces en baisse mais une…

Terres agricoles et bâtiments d’élevage en Bretagne
Comment évolue le prix des terres agricoles en Bretagne ?

Le prix moyen des terres agricoles en Bretagne reste assez stable en 2023. Une stabilité à laquelle participe la Safer…

Homme votant pour les élections européennes
Elections européennes : pour qui les agriculteurs vont-ils voter ?

Une enquête réalisée par le Cevipof et l’Agro Toulouse avec le groupe Réussir éclaire sur les intentions de vote des…

Parlement européen
Résultats aux élections européennes : quelles conséquences pour l’agriculture ?

Les résultats des élections européennes en France et dans les autres pays européens sont tombés. Quel impact pour les…

Moisson d'orge dans l'Hérault
Moisson 2024 : le top départ est lancé

La récolte 2024 de céréales a démarré le week-end dernier avec quelques jours de retard par rapport à la moisson 2023. Alors…

Jean-Marc Jancovici, président du Shift Project, devant un paysage rural.
Décarbonation : « L’agriculture est le secteur le plus complexe qu’on ait eu à regarder » reconnait Jean-Marc Jancovici qui en appelle aux agriculteurs

L’agriculture doit répondre à trois défis : produire beaucoup, produire pas cher tout en respectant l’environnement. Une…

Publicité