Aller au contenu principal

Communication sur Internet
Comment communiquent les agriculteurs ? Les exemples de France Agri Twittos et d’Etienne le YouTuber présentés au séminaire Réussir

La vidéo postée par Etienne l’agri youtubeurre le 26 mai est un peu différente de ce qu’il réalise depuis un an et demi. Cette fois, il parle de son second métier, celui de communicant. A ses côtés, lors du séminaire des la presse départementale Réussir, Denis Beauchamp, de France Agri Twittos. Nous partageons la vidéo réalisée par Etienne Fourmont.

Etienne Fourmont commence à être connu dans la sphère des internautes agricoles. Cet éleveur de la Sarthe à la tête d’un troupeau de 75 vaches laitières est devenu « youtubeurre », selon son expression, il y a un an et demi. Chaque semaine, il poste donc une vidéo sur YouTube destinée au grand public ou à ses homologues. Il y montre son exploitation et explique son métier. Un exemple d’agriculteur qui a décidé de prendre les choses en main côté communication.

Alors, quand la presse départementale du groupe Réussir l’invite à son séminaire sur le thème : « Comment communiquent les agriculteurs ? », l’agriculteur-YouTuber répond présent. Le 26 mai, changement de décor pour sa vidéo postée. Cette fois, le tournage a eu lieu le 23 mai au Centre de Séminaires de Morton dans la Vienne. L’occasion de rencontrer le président de France Agri Twittos intervenant lors de cette journée. Il s’appelle Denis Beauchamp - son nom ne pouvait pas mieux coller à la fonction – et son association née en 2017 rassemble des agriculteurs et des gens du monde para-agricole. La communauté @Fragritwittos a pour objectif de montrer « l’agriculture telle qu’elle est réellement, avec beaucoup de gentillesse, de bienveillance et de bonne humeur », explique-t-il au micro d’Etienne. Un rôle entre communication positive et pédagogie qu’il a présenté aux équipes des titres de la presse départementale Réussir.

Etienne Fourmont a présenté également son métier de communicant. A la question « combien de temps tu y passes ? », il répond « Je ne compte pas ». Mais un peu quand même… « Au moins 2 h par jour sur Twitter ». Et environ « 5 à 6 h de travail pour une vidéo de 5 à 10 minutes ».

La communication sur Internet fait « perdre » du temps… mais elle permet de « gagner » du lien entre agriculteurs et consommateurs urbains.

Commentaire1
Commentaire2

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Bien-être animal : un groupe Facebook s'attaque au RIP pour les animaux d'Hugo Clément
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
RIP pour les animaux : la contre-offensive s’organise
Face au RIP pour les animaux, le monde rural a décidé de réagir. Un groupe a été créé sur Facebook et une pétition contre le…
Publicité