Aller au contenu principal

« Cliché, mensonger, condescendant » : ce que les agriculteurs reprochent au documentaire de Karine Le Marchand

« Familles de paysans 100 ans d’histoire », diffusé sur M6 le 27 novembre, a rencontré un succès d’audience. Mais qu’en ont pensé les agriculteurs, nombreux à s’exprimer sur le documentaire de Karine Le Marchand sur les réseaux sociaux ?

Photo illustrant le documentaire "Familles de paysans" de karine Le Marchand
© Cecile ROGUE/M6 CREATIONS

Plus de 3 millions de téléspectateurs ont regardé « familles de paysans 100 ans d’histoire », lundi 27 novembre, en prime time sur M6. Devant leurs postes de télévision, nombre d’agriculteurs attendaient avec impatience le documentaire de Karine Le Marchand, célèbre animatrice de l’Amour est dans le Pré. Mais qu’en ont-ils pensé ?

Lire aussi : Karine Le Marchand : « Un agriculteur devrait vivre du produit qu'il fait » 

Karine Le Marchand humilie les paysans selon Sylvie Brunel

« Familles de paysans, le documentaire diffusé lundi 27 novembre sur M6, prétendait donner un coup de projecteur sur une classe sociale méconnue et globalement maltraitée par la société : les agriculteurs. Le résultat est consternant », commente la géographe Sylvie Brunel dans une tribune sur Le Point sévèrement titrée « comment Karine Le Marchand humilie les paysans ». 

« Le misérabilisme préside à ce qui est en réalité une vaste entreprise de discrédit sous le couvert de l'admiration, miroir déformé et humiliant renvoyé à une profession désormais pleinement engagée dans la troisième révolution agricole, où il faut continuer de produire pour nourrir le monde, permettre aux jeunes de s'installer dans des exploitations viables (ce qui suppose par exemple l'accès à l'eau), ne traiter qu'en dernier recours, par la mise en œuvre de solutions combinatoires complexes supposant toujours le recours à des techniques avancées, outils d'aide à la décision, big data, robotisation, génomique végétale… Rien de tout cela n'est traité. Ou bien sur un mode critique (le paysan et ses grosses machines) », écrit l’écrivaine proche du milieu agricole.         
 

Un « réquisitoire compassionnel mais condescendant »

Une tribune appréciée par certains agriculteurs, comme Etienne Fourmont, éleveur laitier connu sous le pseudonyme Etienne.youtubeurre qui la relaie sur X (ex-twitter) ou Rémi Dumery, cultivateur beauceron qui déplore un « réquisitoire compassionnel mais condescendant contre une profession qui aurait raté le train de l'histoire !! »

 

Lire aussi : Karine Le Marchand, décorée du mérite agricole, dévoile un documentaire retraçant un siècle d’histoire paysanne

« Les raccourcis et les clichés vus dans l’émission ne sont pas agréables »

A en croire les nombreux posts sur les réseaux sociaux, d’autres agriculteurs se montrent plus partagés, exprimant toutefois bien souvent leur déception.

Si comme le souligne Sylvie Brunel, la partie historique du documentaire semble avoir été appréciée, « la partie contemporaine » concentre plus de critiques. « Difficile de synthétiser les histoires de familles et les changements qu’ont connu l’agriculture en 1 siècle sur une émission », reconnaît l’agricultrice Nadège Petit, sur X, « chaque région, chaque famille, chaque production a une histoire différente. Les raccourcis et les clichés vus dans l’émission ne sont pas agréables quand on est dans le métier et que l’on connait les sujets », poursuit-elle. Si « familles de paysans permet de soulever des questions sur le monde agricole », le documentaire « reste dans les clichés des méchants pesticides, des pauvres agriculteurs, des gros industriels », déplore-t-elle, reconnaissant que c’est « ce qui donne l’audience ! ».

Lire aussi : [Interview] Nadège Petit : « J’explique mais je ne rentre pas dans les polémiques »

De « fausses informations » sur les pesticides

Ce qui semble avoir le plus déçu les agriculteurs c’est la partie sur les pesticides. Vincent Guyot, céréalier, regrette fortement « les fausses informations » diffusées sur les produits phytosanitaires

« La croisade contre les « pesticides » se mue en mensonges éhontés, assimilant le glyphosate à l'agent orange du Vietnam, prétendant que les paysans meurent précocement de cancers, alors que l'étude Agrican montre au contraire qu'ils vivent plus longtemps que la moyenne de la population française, même s'ils sont plus exposés aux cancers de la peau (la vie au grand air) et aux lymphomes », écrit la géographe Sylvie Brunel dans sa Tribune.

Lire aussi : Sylvie Brunel signe un livre engagé pour appeler les Français à reconsidérer leur agriculture

Des points positifs dont la partie sur les agricultrices

Si les agriculteurs expriment leur déception sur le documentaire, certains aspects semblent toutefois avoir été appréciés. Gabrielle Dufour, responsable communication du think tank Saf, le retranscrit bien dans un thread largement relayé sur X (ex-twitter). Elle souligne notamment la mise en avant « des difficultés rencontrées par les agricultrices » et « leur combat dans l’histoire pour sortir de l’invisibilité et obtenir un statut, et une reconnaissance ».

Quel jeune voudra s’installer après cette émission ?

Alors que le documentaire souligne les difficultés rencontrées par les agriculteurs, avec plusieurs séquences montrant des membres des familles en larmes, sur les réseaux sociaux, certains s’inquiètent de l’image donnée à la future nouvelle génération d’agriculteurs comme Gilles, agriculteur dans le Finistère, qui lâche « quel jeune voudra s’installer après cette émission ? ». 

Si « des problèmes réels sont soulevés » l’ex-agriculteur et ex-député Jean-Baptiste Moreau regrette ainsi sur Sud Radio que le documentaire ne montre pas  « que certains agriculteurs ont déjà trouvé des solutions ». 

Les plus lus

« Il va falloir démondialiser l’agriculture » selon Jean-Marc Jancovici

Face aux défis qui attendent l’agriculture, une forme de protectionnisme sera nécessaire selon l’ingénieur consultant en…

Arnaud Rousseau, président de la FNSEA, dans un de ses champs à Trocy-en-Multien, en Seine-et-Marne.
Arnaud Rousseau répond aux critiques avant le Salon de l’agriculture

A quelques jours de l’ouverture du Salon de l’agriculture et après le fort mouvement de contestation agricole, le président de…

Bérénice Walton devant ses vaches Bazadaises
Agriculture et climat : quatre familles d’agriculteurs à l’honneur sur M6

La chaîne M6 diffuse ce dimanche 11 février en prime time un documentaire de Zone interdite coproduit par Edouard Bergeon et…

Jean-Marc Jancovici, ce lundi 5 février sur RTL.
« Produire plus propre et moins cher : une équation impossible pour les agriculteurs » selon Jean-Marc Jancovici

Le spécialiste de l’énergie Jean-Marc Jancovici a réagi ce matin sur RTL à la colère des agriculteurs et aux mesures prises…

David Forge, agriculteur, sur son exploitation agricole en Touraine.
Ce qui bloque l’agriculture française, selon le céréalier David Forge

L’agriculteur tourangeau David Forge explique sur sa chaîne youtube pourquoi il est de plus en plus dur de dégager un revenu…

Paysage agricole au printemps avec des haies
Gérer les haies : pourquoi est-ce un tel casse-tête pour les agriculteurs ?

Pour montrer à quel point leur travail est compliqué par la réglementation française et européenne, les agriculteurs qui se…

Publicité